Lancer le diaporama
Rêvons un p(n)eu : Renault ose la R.S. 01 de série 1
+2
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Rêvons un p(n)eu : Renault ose la R.S. 01 de série

Au début de la semaine, Renault a dévoilé sa nouvelle voiture de course pour sa formule GT monotype , la R.S. 01. Basée sur des éléments relativement "simples" à mettre en série nous avons rêvé cette R.S. 01 dans une version homologuée pour la route.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Au début de la semaine, Renault a dévoilé sa nouvelle voiture de course pour sa formule GT monotype , la R.S. 01. Basée sur des éléments relativement "simples" à mettre en série nous avons rêvé cette R.S. 01 dans une version homologuée pour la route.

Tout comme pour l'Alfa Romeo 4C, la monocoque carbone (ici signée Dalara) est évidemment conservée puisqu'elle est l'essence même de cette voiture. En revanche pour cette R.S. 01 tout n'est pas en carbone ou en aluminium, la chasse aux kilos superflux n'est pas son but, but qui est dévolu à la nouvelle Alpine qu'elle ne souhaite évidemment pas concurrencer. Les crash box et l'arceau cage sont également conservés ce qui donne au châssis cette R.S. 01 une rigidité exemplaire. Les freins carbone de la voiture de course ne sont pas conservés ni les jantes à pétales et écrou central. Renault revient à de plus conventionnels freins à disque acier et des jantes RS noires chaussées de Michelin Pilot Sport Cup 2, mais conserve les suspensions à double triangulation et leurs amortisseurs Öhlins de la version de course.

Coté moteur, exit le V6 biturbo de la Nissan GT-R, chasse gardée de la marque soeur de Renault mais la R.S. 01 reçoit tout de même un bouilleur nippon avec le V6 de 3,7 l du coupé 370Z Nismo : 344 chevaux et 371 Nm de couple en position centrale arrière accouplé à la boîte automatique à 7 rapports du 370Z US pour animer les roues arrières. A l'intérieur, l'équipement est minimal pour ne pas gréver le poids et des baquets Recaro viennent accueillir les 2 occupants. Ainsi rhabillée, la R.S. 01 de série dépasse les 1100 kg de la version de course mais affiche un joli 1200 kg sur la balance. Evidemment coté tarif, la facture grimpe quelque peu pour débuter à 60 000 euros pour la version dépouillée.

Qui sait si Laurens van den Acker ne fait pas le même rêve de temps en temps ?

Illustration : T. Emme/Le Blog Auto

Pour résumer

Au début de la semaine, Renault a dévoilé sa nouvelle voiture de course pour sa formule GT monotype , la R.S. 01. Basée sur des éléments relativement "simples" à mettre en série nous avons rêvé cette R.S. 01 dans une version homologuée pour la route.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos