par Frederic Papkoff

Résultats financiers 2011 : Toyota

Ayant perdu sa couronne de numéro un mondial en 2011, Toyota est aussi très attendu pour la publication des résultats financiers de son exercice 2011-2012.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Ayant perdu sa couronne de numéro un mondial en 2011, Toyota est aussi très attendu pour la publication des résultats financiers de son exercice 2011-2012.

Comme tous les constructeurs japonais, Toyota voit son résultat, tant en volume de ventes qu'en termes financiers, touché par les catastrophes naturelles de l'année dernière en Asie, tremblement de terre au Japon ou inondations en Thaïlande. Mais fait au final mieux que ce qu'il avait prévu lors de ses dernières estimations.

Le résultat net est ainsi de 283,5 milliards de yens (€2,74 milliards), contre une estimation de 200 milliards (€1,95 milliard). A comparer à un bénéfice net de 408,1 milliards (€3,96 milliards) sur l'exercice précédent. En termes de ventes, Toyota a augmenté ses ventes de 44.000 unités (en comptant les marques Daihatsu et Hino), soit un total de 7.352.000 véhicules, sur l'année fiscale toujours. Pour un chiffre d'affaires de 18.583,6 milliards de yens (€180,27 milliards).

Selon les pays, le résultat est variable, avec une perte creusée au Japon, et un résultat positif, mais en baisse pour la pluart des régions. L'Europe se distingue par un bénéfice opérationnel qui passe de 13,1 à 17,7 milliards de yens (€127 à €172 millions).

Année de reprise pour Toyota donc, qui compte sur le retour au meilleur niveau de ses ventes aux Etats-Unis pour accroître son résultat de façon spectaculaire. Les ventes devraient ainsi progresser de plus de 18% pour atteindre 8,7 millions. Soit un chiffre d'affaires de 22.000 milliards de yens (€213,4 milliards), et surtout un bénéfice opérationnel estimé à 1.000 milliards de yens (€9,7 milliards) (bénéfice net de 760 milliards -$7,37 milliards).

De quoi redevenir l'un des constructeurs les plus rentables de la planète, et continuer à prétendre à la première place mondiale face à GM qui semble avoir mangé son pain blanc et Volkswagen à l'appétit toujours aussi intarissable...

Source : Toyota

Pour résumer

Ayant perdu sa couronne de numéro un mondial en 2011, Toyota est aussi très attendu pour la publication des résultats financiers de son exercice 2011-2012.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.