par Joest Jonathan Ouaknine

Résultats et brèves des autres disciplines

La manche de Teretonga de Toyota Racing Series peut revendiquer le rôle de toute première course de monoplace de 2014. Il y a également quelques nouvelles dans les "autres séries".Toyota Racing Series

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

C'est probablement la plus compétitive des séries hivernales. Pour sa 10ème saison, la TRS s'offre un record d'engagés : 23.

Cette année, point de tête d'affiche de la F3 ou du GP3. Il y a néanmoins du beau monde. Steijn Schothorst et Jann Mardenborough sont les deux "gros" redoublants du plateau. Brillants animateurs en 2013, ils peuvent viser le titre.

Sur leur route, ils trouveront pas mal de débutants talentueux. Vice-champion d'US F2000, Neil Alberico portera les couleurs du Team USA Scholarship. Il faudra également compter sur Martin Rump (vice-champion de deux championnats de F4 1.6), Jordan Oon, Gustavo Lima ou Matteo Ferrer. Macaulay Jones, Pedro Piquet (l'un des plus jeunes fils de Nelson Sr) et Alif Hamdan se lancent en monoplace et ils ont a priori un bon coup de volant. Enfin, parmi les Néo-zélandais, James Munro, champion local de FF, semble le mieux armé. Jusqu'ici, aucun étranger n'a jamais remporté le titre.

La saison débute à Teretonga. Ce tracé se vante d'être géographiquement le plus au sud du monde. Schothorst (M2) décroche la première pole de 2014.

Dans la course 1, l'aileron de Damon Leitch (Intercargill) décide de prendre le large. C'est sportif pour le Néo-zélandais, mais il réussit à rallier les stands. Le safety-car sort le temps d'enlever l'élément.

Au redémarrage, Schothorst a des soucis d'allumage. Voilà qui fait les affaires d'Egor Orudzhev (M2.) Une fois en tête, le Russe doit contrôler le retour de Rump (Giles.) Heureusement pour, MartinKodric (ETEC) effectue un "toudroi" synonyme d'arrivée sous le safety-car.

Orudzhev ouvre donc le palmarès 2014, devant Rump et Jordan Oon (ETEC.) Brendon Hartley, vainqueur de la toute première manche de TRS, remet la coupe au vainqueur.

Dans la course 2, Orudzhev semble parti pour rééditer son exploit du samedi. C'est sans compter sur le harcèlement permanent d'Andrew Tang (Neale.) Le Russe craque et part dans le décor. Tang n'a plus qu'à cueillir une première victoire 2014 en TRS. Il devance Mardenborough (Giles) et Rump.

Pour la course longue, Orudzhev prend sa revanche. Il mène de bout en bout. Schothorst et Leitch, les héros malheureux du samedi, sont plus rapides. Mais Teretonga est un circuit étroit et comme le Russe ferme la port, ils doivent se contenter respectivement des 2e et 3e rangs.

Grâce à ses deux podiums et sa 8e place dans la course 3, Rump est leader provisoire de la TRS. Il possède 166 points. Orudjzev, la révélation du week-end, est 2e à 150 points. Mardenborough est 3e du provisoire, à 140 points.

Les furieux se retrouveront le week-end prochain, à Timaru.

Formule Ford

La FF a -on l'espère- touché le fond en 2013. Le plateau était squelettique, avec parfois seulement 7 voitures. Dan Cammish remporte toutes les courses qu'il dispute et Harrison Scott est le seul à participer à l'ensemble du championnat.

Chez Meridian, on table sur 3 voitures. Connor Mills, qui a une demi-saison dans le dos, sera le leader de l'équipe. Il sera épaulé par Ashley Sutton, vu en Formula Vee en 2010. On ne connait pas encore le 3e pilote.

Falcon Motorsport songeait à accompagner Wei Fung Thong en F3. Finalement, l'équipe reste en FF. Scott, vice-champion 2013, vise le titre. A ses côtés, Chris Mealin. Bien qu'âgé de 20 ans, il n'a jamais couru en monoplace. On attend 2 autres pilotes (Ricky Collard, fils du pilote de BTCC, Rob Collard ?)

Indy Lights

L'Indy Lights se rend seule à Sebring.

Luiz Razia est un ex-futur pilote Marussia F1. Plutôt que de re-replonger en GP2, il vient chercher fortune outre-atlantique. Il est à Sebring sous l'auvent de Sam Schmidt. Davide Valsechi, ex-3ème pilote de Lotus, songerait aussi à intégrer la discipline.

Parmi les 10 pilotes présents, on note Scott Anderson. 5e de la Pro Mazda, il pilote pour Fan Force United (souvenez-vous, Jean Alesi à Indy, en 2012...), qui effectue ainsi son grand retour.

Côté chronos, c'est Zach Veach (Andretti) le plus rapide.

F1600

On reste aux Etats-Unis avec la F1600. Le promoteur voit grand pour 2014. Il y aura davantage d'épreuves. Le championnat se rendra à Watkins Glen, à Pittsburg et surtout, au Thompson Speedway.

Ce "routier" du Connecticut est l'un des premiers du genre. Depuis sa construction, en 1938, il a assisté aux débuts de l'ARCA, du SCCA et de la Nascar. Mais à la fin des années 60, l'heure n'est plus aux circuits en terre battue. Terminées, les grandes compétitions nationales ; place aux Late Models. Pour 2014, il s'offre un "routier" refait à neuf et la F1600 sera donc le premier championnat de monoplaces à y poser les roues.

Crédits photos : Toyota Racing Series (photos 1 à 7), Formula Ford (photo 8), Indy Lights (photo 9) et F1600 (photo 10.)

Pour résumer

La manche de Teretonga de Toyota Racing Series peut revendiquer le rôle de toute première course de monoplace de 2014. Il y a également quelques nouvelles dans les "autres séries".Toyota Racing Series

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.