par Elisabeth Studer

Renault/PSA : les titres bénéficient d'une rumeur de fusion

Les actions des groupes Renault et Peugeot ont suivi une forte hausse mercredi à la Bourse de Paris.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Les actions des groupes Renault et Peugeot ont suivi une forte hausse mercredi à la Bourse de Paris.

Raisons principales : des rumeurs de fusion, démenties par la suite. Un poisson d'avril avant l'heure ? ... alors qu'un tel scénario semble peu envisageable pour de nombreux analystes, l'Union européenne ne pouvant qu'apprécier avec modération un tel projet.

La nomination de Barnaby Noble à la direction financière du groupe PSA en tant que directeur de la stratégie a pu provoquer de telles rumeurs, cet anglo-américain de 43 ans étant un spécialiste des fusions-acquisitions.

A 11h30 l'action Peugeot gagnait ainsi 8,23% à 14,98 euros (pour clôturer en hausse de 6,78 %) alors que Renault était en hausse de 7,96% à 13,08 euros.

Si cette idée de fusion semble pour le moins "fantaisiste", certains diront toutefois qu'il n'y a pas de fumée sans feu ... Quoi qu'il en soit, une fusion des deux constructeurs français auraient toutes les "chances" d'aboutir à d'importantes conséquences négatives en terme d'emploi tant les doublons de production entre les deux groupes semblent importants en France.

Ce qui laisse dire à certains qu'il est fort peu probable que le gouvernement encourage un tel projet.

Rappelons toutefois qu'à la mi-janvier, le patron de PSA Peugeot Citroën, Christian Streiff, s'était dit opposé à une montée de l'Etat au capital. La réponse à son attitude "effrontée" ne s'était pas faite attendre ... Si l'on en croit le journal "La Tribune", le PDG du groupe automobile français serait actuellement sur la sellette. Une fusion PSA/Renault pourrait alors permettre de remettre les choses "à plat" ...

En tout état de cause, Renault a démenti mardi des spéculations selon lesquelles il serait en discussion avec PSA Peugeot-Citroën pour négocier une fusion entre les deux entreprises. Une porte-parole de Peugeot-Citroën a indiqué quant à elle que l'entreprise n'avait pas pour habitude de commenter les rumeurs.

Sources : AFP, Reuters, Dow Jones Newswires

A lire également :

PSA : Streiff s'oppose à une montée de l'Etat au capital

. Vers un retour à la Régie Renault ?

. Fillon : financement direct des groupes automobiles à l'étude

. Etats généraux de l'automobile : l'automobile en France, c'est pas fini !

Pour résumer

Les actions des groupes Renault et Peugeot ont suivi une forte hausse mercredi à la Bourse de Paris.

Elisabeth Studer
Rédacteur
Elisabeth Studer

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.