par La rédaction

Renault rassure le gouvernement : Flins garde la future Clio

Christian Estrosi ont « convoqué » Carlos Ghosn et Patrick Pelata pour convaincre le patron de Groupe Renault / Nissan de conserver une partie de la production en France. Chose faite selon un communiqué publié par l’Elysée en cette fin de semaine.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Après l’annonce de Renault de produire sa future Clio en Turquie, Nicolas Sarkozy et Christian Estrosi ont « convoqué » Carlos Ghosn et Patrick Pelata pour convaincre le patron de Groupe Renault / Nissan de conserver une partie de la production en France. Chose faite selon un communiqué publié par l’Elysée en cette fin de semaine.

A la suite de cette entrevue, Carlos Ghosn a indiqué au Président de la République que Renault maintiendra l’emploi et l’activité du site de Flins et y continuera la production de véhicules à combustion tout en développant la production de véhicules électriques. Elle poursuivra la production des modèles actuels de Renault Clio et y implantera une partie de la production de la Clio 4.

Renault a pour projet, en accord avec l’Etat, actionnaire à 15 %, de faire du site de Flins une grande plate-forme européenne du véhicule électrique.

Cette ambition reçoit un soutien important des pouvoirs publics dans le cadre du plan de développement des véhicules électriques et des priorités d’investissement de l’emprunt national : 100 M€ de prêts bonifiés pour le développement des véhicules et 70 M€ de prêts pour l’usine de batteries.

Source : elysee.fr

Pour résumer

Christian Estrosi ont « convoqué » Carlos Ghosn et Patrick Pelata pour convaincre le patron de Groupe Renault / Nissan de conserver une partie de la production en France. Chose faite selon un communiqué publié par l’Elysée en cette fin de semaine.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.