par La rédaction

Renault pourrait cesser de vendre des Dacia rebadgées en Russie

Renault cesserait de vendre des modèles Dacia rebadgés sur le marché russe dans l’objectif de monter en gamme.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

C’est le souhait qu’a révélé Laurens van den Acker à un confrère américain en marge du salon de Moscou. « Mon objectif est d’avoir une gamme mondiale de Renault », a déclaré van den Acker. Quant aux Dacia rebadgées Renault, le directeur du style a ajouté « Je veux que ça s’arrête ».

Sur le marché russe, le constructeur français commercialise tous les modèles Dacia, à l’exception du Lodgy, sous son badge. Seul le Koleos et la gamme Koleos sont des « produits » Renault. Même le Kaptur est un dérivé du Duster. Ce dernier serait cependant le seul à survivre au massacre grâce a son image très forte sur le marché russe.

Cette gamme répond parfaitement aux attentes des automobilistes russes tant dans les prestations que dans les tarifs pratiqués, mais Laurens van den Acker explique les progrès réalisés par Avtovaz/Lada poussent le constructeur français vers le haut afin d’éviter un risque de cannibalisation entre les deux marques.

Symbole de cette montée en gamme, sur le marché russe, le constructeur a dévoilé au salon de Moscou son premier SUV coupé, le Renault Arkana.

Pour résumer

Renault cesserait de vendre des modèles Dacia rebadgés sur le marché russe dans l’objectif de monter en gamme.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.