par Elisabeth Studer

Renault : plan d'optimisation annoncé qu'en mai, même si le titre plonge

Alors que le titre Renault a lourdement chuté durant la semaine qui vient de s'écouler, le groupe automobile a annoncé vendredi soir qu'il souhaitait "préciser" que son "plan d'optimisation" demeurait à ce stade "en cours d'élaboration"  afin "de définir les mesures nécessaires, les coûts associés, et les délais de mises en oeuvre".

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Plan d'optimisation annoncé lors des résultats annuels

Pour rappel, ce plan avait été mentionné lors de la publication des résultats annuels 2019, le 14 février dernier. Il s'est fixé pour objectif de réduire les coûts de structure d'au moins 2 milliards d'euros au cours des trois prochaines années.

"Le Groupe communiquera les détails pratiques et financiers de ce plan en mai 2020", indique encore le constructeur. Soit dans plus de deux mois …

Le titre Renault dégringole un peu plus chaque jour

Cette annonce intervient alors que l'action Renault a terminé la semaine en forte baisse à la Bourse de Paris, chutant de 2,70% à 26,50€ contre 29,09€ à la clôture, mercredi.

A noter également l'importance du volume de titres échangés : 4 424 368 actions soit 1,50% de la capitalisation.

En une semaine la chute est vertigineuse, puisque le titre a dégringolé de 16,38%. Et le coronavirus est loin d'en être la raison principale.

En valeur glissante annuelle, l'action a chuté de 56,01%, perdant ainsi plus de la moitié de sa valeur. En l'espace de 12 mois, le cours du titre Renault est ainsi passé de 60,23 euros à 26,50.

A titre de comparaison, précisons qu'en parallèle, le CAC40 – l'indice boursier phare de la Bourse de Paris - le CAC 40  n'a varié que de 1,32%.

Notre avis, par leblogauto.com

Cette annonce quelque peu inattendue intervient à l'heure où le titre Renault dégringole … Les investisseurs devront tout de même attendre deux mois avant de pouvoir – éventuellement – être rassurés sur la teneur du plan d'optimisation que concocte le groupe automobile.

D'ici là, beaucoup d'eaux auront coulé sous les ponts … et pas forcément des plus claires … les propos du constructeur laisseraient presque entrevoir une certaine panique, compte-tenu de leur caractère contradictoire : tenter de rassurer en indiquant une veille de week end qu'il faudrait encore attendre plusieurs semaines avant que des mesures pour redresser la barre puissent être définies, et ce, alors que le cours n'en finit pas de chuter est loin d'être propice à la sérénité …

Sources : Renault, Boursier.com, zonebourse

Pour résumer

Alors que le titre Renault a lourdement chuté durant la semaine qui vient de s'écouler, le groupe automobile a annoncé vendredi soir qu'il souhaitait "préciser" que son "plan d'optimisation" demeurait à ce stade "en cours d'élaboration"  afin "de définir les mesures nécessaires, les coûts associés, et les délais de mises en oeuvre".

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.