par Elisabeth Studer

Renault : la France soutiendrait le PDG de Michelin pour remplacer Ghosn

Selon Le Figaro, le gouvernement français envisage de soutenir la candidature du PDG de Michelin, Jean-Dominique Senard, à la présidence du groupe Renault, en remplacement de l'actuel PDG Carlos Ghosn, détenu au Japon pour malversations financières. Le journal citant plusieurs sources proches du dossier.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Selon Le Figaro, le gouvernement français envisage de soutenir la candidature du PDG de Michelin, Jean-Dominique Senard, à la présidence du groupe Renault, en remplacement de l'actuel PDG Carlos Ghosn, détenu au Japon pour malversations financières. Le journal citant plusieurs sources proches du dossier.

Pour rappel, le gouvernement français est le principal actionnaire de Renault, avec 15% du capital et deux sièges au conseil.

Jean-Dominique Senard : l'homme de la situation ?

"Il répond à tous les critères. Il est disponible, c'est un homme du métier, un expert du secteur, il jouit d'une excellente réputation auprès du gouvernement et il a une stature internationale", a ainsi déclaré l'une des sources au Figaro, évoquant la candidature de Jean-Dominique Senard.  Ce dernier, âgé de 65 ans, doit en effet quitter son poste de PDG de Michelin à l'expiration de son contrat l'année prochaine.

Le Figaro fait état de sources concordantes affirmant que Bercy et l'Agence des participations de l'État (APE), Matignon et l'Élysée auraient constitué une première liste de candidats en vue d'établir une nouvelle gouvernance au sein de Renault.

Le journal affirme qu'au plus haut de l'Etat, la faveur irait pour un scénario confirmant Thierry Bolloré dans ses fonctions de directeur général  et voyant Jean-Dominique Senard accéder à la présidence. L'arrivée de ce dernier à la tête de Renault  est également évoqué par Libération.

Un porte-parole de Renault a toutefois refusé de commenter l'information. Du coté de Michelin, les services officiels de communication n'étaient pas immédiatement disponibles dimanche soir.

Doutes autour du maintien en fonction de Ghosn

Selon Reuters, le gouvernement français serait à la recherche de candidats pour remplacer Carlos Ghosn. L'agence de presse affirme également que certains membres du conseil d'administration de Renault ont commencé à exprimer des doutes quant à son maintien en fonction après son inculpation au Japon pour suspicion de mauvaise conduite. Renault a toutefois souhaité démentir de telles allégations, précisant même qu'il n'existait aucune divergence au sein de son Conseil d'Administration.

Sources : Le Figaro, Automotive News, Reuters, Libération

Pour résumer

Selon Le Figaro, le gouvernement français envisage de soutenir la candidature du PDG de Michelin, Jean-Dominique Senard, à la présidence du groupe Renault, en remplacement de l'actuel PDG Carlos Ghosn, détenu au Japon pour malversations financières. Le journal citant plusieurs sources proches du dossier.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.