par Thibaut Emme

Renault : Carlos Ghosn profite de l'embellie et touche le jackpot

Si l'an passé Carlos Ghosn avait du se "contenter" d'environ 2,7 millions d'euros comme rémunération pour la Présidence du groupe Renault, en 2014 le "package" global se monte à 7,2 millions d'euros mais le patron ne les touchera pas forcément. Il pourrait toucher plus...

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Si l'an passé Carlos Ghosn avait du se "contenter" d'environ 2,7 millions d'euros comme rémunération pour la Présidence du groupe Renault, en 2014 le "package" global se monte à 7,2 millions d'euros mais le patron ne les touchera pas forcément. Il pourrait toucher plus...

Une rémunération qui dépend de la performance économique

Cette rémunération est celle possible si tous les objectifs sont remplis, et ils sont nombreux. On citera entre autre le "free cash flow" (flux de trésorerie disponible), rentabilité de l'action, marge opérationnelle, etc. Au final Carlos Ghosn voit son package variable augmenter de 31% à 1,814 millions d'euros tandis que la part fixe reste inchangée (depuis 2011) à 1,23 millions d'euros.

Mais ce sont surtout 4,1 millions d'euros en "actions de performance" qui permettent potentiellement à Carlos Ghosn de toucher les 7,2 millions d'euros au titre de 2014. A noter que ces "actions de performance" (dispositif qui remplace les stock options) sont 100 000 actions gratuites pour une valeur totale de 4,1 millions d'euros que Carlos Ghosn ne touchera que s'il reste encore 4 ans dans l'entreprise. Leur attribution est subordonnée là encore à tout un tas d'indice de performance économique.

Potentiellement 11 fois plus

Les 100 000 actions ont été évaluées à 41 euros l'action mais le cours du jour dépasse les 83 euros. En l'état actuel, ce sont donc plus de 8 millions en actions que toucherait le PDG. Bien entendu si le cours de l'action descend, la valeur de ces actions de performance en pâtit.

C'est le point de défense des administrateurs qui ont décidé cette rémunération qui n'a évidemment pas manqué de provoquer un tollé général. Le groupe Renault prône en effet la modération salariale et les hausses de salaires pour 2014 sont pratiquement inexistantes. De plus les accords de compétitivités signés en 2013 renforcent cette tendance. Le but avoué est d'augmenter le fameux free cash flow et améliorer la performance de Renault. Ainsi les efforts consentis par les salariés permettront directement à Carlos Ghosn de toucher son package plutôt impressionnant.

Les représentant des salariés, ainsi que ceux de l'Etat, ont fait savoir qu'ils avaient voté contre lors du conseil d'administration validant le package 2014. Il faut dire qu'on est très loin de la volonté affichée par le gouvernement de voir les patrons des groupes, dans lesquels l'Etat est actionnaire, baisser leur rémunération de 30%. Consultez l'ensemble du Document de Référence 2014 en cliquant ici.

A noter qu'en tant que PDG du groupe Nissan, Carlos Ghosn a touché l'an dernier 995 millions de yens soit 7,2 millions d'euros.

Source : Renault, Les Echos, illustration : Renault

Pour résumer

Si l'an passé Carlos Ghosn avait du se "contenter" d'environ 2,7 millions d'euros comme rémunération pour la Présidence du groupe Renault, en 2014 le "package" global se monte à 7,2 millions d'euros mais le patron ne les touchera pas forcément. Il pourrait toucher plus...

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.