par La rédaction

Rappel Takata : 6,5 millions d'unités de plus chez Toyota et Nissan

Depuis de nombreux mois l'équipementier japonais Takata traverse une forte zone de turbulences. En fin d'année dernière, la famille décidait de reprendre la main en annonçant la présidence de Shigehisa Takada, petit-fils du fondateur de la société. La longue liste des autos rappelées s'étoffe de nouveau.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Depuis de nombreux mois l'équipementier japonais Takata traverse une forte zone de turbulences. En fin d'année dernière, la famille décidait de reprendre la main en annonçant la présidence de Shigehisa Takada, petit-fils du fondateur de la société. La longue liste des autos rappelées s'étoffe de nouveau.

Encore et toujours pour les mêmes soucis d'airbags, deux constructeur japonais procèdent à de conséquents rappels pour un total supérieur à 6,5 millions d'exemplaires.

Chez Toyota ce sont quelques 5 millions d'unités (produites en 2003 et 2007) qui sont concernées dont 1,36 million au Japon et 1,27 million en Europe ou plus de 630 000 sur le sol américain.

Nissan annonce de son côté rappeler plus de 1,5 million d'exemplaires (produits entre 2004 et 2008) à travers plus de 560 000 en Europe contre 326 000 en Amérique du Nord ou près de 290 000 au Japon.

"A la suite des investigations réalisées au Japon, certains types de systèmes de gonflage présentent un risque d’absorption d’humidité pouvant entraîner un déploiement anormal des airbags frontaux conducteur ou passager en cas d’accident", précisent conjointement les deux constructeurs touchés.

Les éléments Takata seront remplacés par des éléments d'origine Daicel Corp. A noter en complément que le constructeur japonais Honda devrait prochainement annoncer de nouveaux rappels. Depuis le début des rappels Takata, le total dépasse les 25 millions d'exemplaires.

Source : Toyota et Automotive News Europe.

Crédit illustration : Takata.

Pour résumer

Depuis de nombreux mois l'équipementier japonais Takata traverse une forte zone de turbulences. En fin d'année dernière, la famille décidait de reprendre la main en annonçant la présidence de Shigehisa Takada, petit-fils du fondateur de la société. La longue liste des autos rappelées s'étoffe de nouveau.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.