par Thibaut Emme

PSA : primes de quelques centimes à Valenciennes

C'est une affaire qui fait grand bruit et dont le nouvel homme fort de PSA, Carlos Tavares, se serait sans doute bien passé. Les employés d'une usine PSA à Valenciennes ont reçu des primes de participation allant de quelques centimes à une dizaine d'euros selon eux.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

C'est une affaire qui fait grand bruit et dont le nouvel homme fort de PSA, Carlos Tavares, se serait sans doute bien passé. Les employés d'une usine PSA à Valenciennes ont reçu des primes de participation allant de quelques centimes à une dizaine d'euros selon eux.

L'usine de Valenciennes (Nord) produit pour PSA des boîtes de vitesse et compte 2 200 salariés. La (prime de) participation est un dispositif légal obligatoire depuis janvier 2007, sous conditions, dans les entreprises de plus de 50 salariés. Or quand les bénéfices sont maigres, les primes le sont tout autant. Reste que dans les faits on ne peut qu'approuver les commentaires de certains salariés trouvant le versement de quelques centimes de prime comme "misérable".

Offusqués par ces primes, beaucoup de salariés ont décidé de les reverser aux Restos du coeur pour le symbole. Beaucoup d'entre eux avouent en outre ne pas avoir eu l'audace de verser aussi peu et ont donc augmenter leur don de dizaines d'euros. Evidemment cette affaire permet à la CGT de s'offusquer publiquement : "Les salariés sont excédés et ne comprennent plus la politique salariale de l'entreprise", et également de souligner la différence avec le "salaire" du nouveau Président du Directoire de 1,3 millions d'euros brut de fixe (soit le même montant que son prédécesseur Philippe Varin NDLR).

Selon la CGT, une centaine de chèques (seulement ?) a été collectée pour les Restos du coeur (sur 2 200 salariés). On attend désormais la réaction de la direction de PSA.

Source : AFP, illustration : PSA

Pour résumer

C'est une affaire qui fait grand bruit et dont le nouvel homme fort de PSA, Carlos Tavares, se serait sans doute bien passé. Les employés d'une usine PSA à Valenciennes ont reçu des primes de participation allant de quelques centimes à une dizaine d'euros selon eux.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.