par Frederic Papkoff

PSA, le principe d'une entrée de Dongfeng au capital validé

Réunion d'importance hier du conseil de surveillance de PSA. L'instance suprême du groupe vient de valider le principe d'une entrée au capital de l'Etat français et du groupe chinois Dongfeng.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Réunion d'importance hier du conseil de surveillance de PSA. L'instance suprême du groupe vient de valider le principe d'une entrée au capital de l'Etat français et du groupe chinois Dongfeng.

Depuis des mois, Philippe Varin négocie une coopération avec Dongfeng, nécessaire pour la survie du groupe. Une négociation qui va entrer dans sa phase finale. A la suite d'une longue réunion hier, le conseil de surveillance a validé les modalités d'une augmentation de capital.

Le groupe devrait ainsi lever 3 milliards d'euros, auprès de plusieurs acteurs. L'Etat et Dongfeng apporteraient chacun 750 millions d'euros environ (prix d'entrée final restant à négocier). Soit environ 14% du capital. Des représentants de l'Agence de Participation de l'Etat sont en Chine pour finaliser les négociations.

Le reste, soit donc environ 1,5 milliards, serait proposé sur le marché. Sur cette part, la famille Peugeot devrait aussi participer afin de maintenir sa part à 14%, tandis que les salariés devraient aussi se voir proposer une prise de participation préférentielle.

Une validation qui ne s'est pas faite sans difficultés et révèle d'importantes dissensions au sein du conseil de surveillance, et de la famille Peugeot. En effet, Thierry Peugeot, Président de ce conseil, défendait l'idée d'une ouverture de capital proposée à 100% sur le marché, sans faire appel ni à l'Etat ni à Dongfeng. Ce qui laisserait ultérieurement la porte ouverte à une alliance avec un autre groupe européen...

Maintenant que cette vision est abandonnée, au profit d'un partenariat avec Dongfeng poussé par l'Etat, sa succession est sur la table, et la famille devrait se résoudre à laisser la présidence à une personne extérieure à la famille. Le nom de Louis Gallois.

L'objectif reste à présent de finaliser les discussions pour officialiser le 19 février lors de la publication des résultats financiers de 2013. C'est à ce moment que Carlos Tavares devrait officiellement prendre la succession de Philippe Varin.

Source : AFP / Les Echos

Pour résumer

Réunion d'importance hier du conseil de surveillance de PSA. L'instance suprême du groupe vient de valider le principe d'une entrée au capital de l'Etat français et du groupe chinois Dongfeng.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.