par La rédaction

PSA expérimente un tracteur autonome avec EasyMile

PSA expérimente sur son site de Sochaux un tracteur autonome de la Startup toulousaine EasyMile. Ce tracteur n'est peut être pas la voiture autonome de demain, mais il apportera une automatisation supplémentaire du processus de production du groupe français.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Un tracteur autonome, pour quoi faire?

En effet, TractEasy de son nom est un tracteur autonome ayant la capacité la tracter jusque 25 tonnes, idéal pour déplacer des pièces à l'intérieur d'un site. Le bolide étant capable d'atteindre la vitesse de 25km/h au milieu d'autres véhicules. Il sera capable de circuler au sein du site de façon 100% autonome.

Le but de cette collaboration est d'automatiser une partie des flux logistique au sein du site de Sochaux. Lors de l'expérimentation, TractEasy se déplaçait à la vitesse de 15km/h sur ce site (limitation de vitesse oblige) et parcourait un circuit de 3 km aller retour entre la zone industrielle fournisseurs et l’atelier de montage.

Une mise en place prévue pour 2019

Le succès de cette expérimentation va pousser les deux partenaires à aller vers une nouvelle étape au cours de l'automne prochain. Afin d'améliorer encore le déplacement du tracteur, une route connecté va être créée. Ainsi le TractEasy pourra mieux communiquer avec les éléments qui l'entourent (feux, portes,...)

Pour le premier trimestre 2019, il est prévu la mise en place de deux tracteurs sur le site. Ces derniers effectueront des rotations 24H/24 pour apporter les pièces nécessaires à la fabrication du 3008. Ce sera tout un tas de pièces qui seront livrés par ce moyen.

Ceci est un exemple d'une utilisation de l'IA au service de l'industrie, c'est une première en ce sens et ce sont deux entreprises françaises qui en sont les instigateurs.

Une collaboration pour un véhicule particulier sans chauffeur dans le futur pour les deux entreprises françaises?

Source: EasyMile

Pour résumer

PSA expérimente sur son site de Sochaux un tracteur autonome de la Startup toulousaine EasyMile. Ce tracteur n'est peut être pas la voiture autonome de demain, mais il apportera une automatisation supplémentaire du processus de production du groupe français.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.