par La rédaction

Les profits de Ford menacés par les véhicules en leasing aux États-Unis

Ford a annoncé devoir s’attendre à une baisse des bénéfices de la filiale financière à hauteur de 300 millions de dollars.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Lors d’une conférence en marge du salon de Detroit, John Mendel, PDG de Honda, avait tiré l’alarme devant les méthodes employées par certains constructeurs pour soutenir les ventes. Les contrats de leasing excessivement subventionnés étaient notamment considérés comme source de pertes importantes lorsque les constructeurs récupèrent les véhicules. Ford est le premier constructeur à en subir les effets puisqu’il a annoncé devoir s’attendre à une baisse des bénéfices de la filiale financière à hauteur de 300 millions de dollars.

Quand un constructeur vend une voiture en leasing, le loyer mensuel est basé en partie sur la valorisation supposée du véhicule à la fin du leasing. Avec l’explosion des ventes de voitures neuves soutenues par les constructeurs, les prix sur le marché de l’occasion ont enregistré une forte baisse qui a un impact sur la valeur de revente des voitures. Si la voiture récupérée suite à la fin du leasing a une valeur de revente inférieure à celle estimée lors de la souscription du leasing, le constructeur enregistre une perte.

Les constructeurs ont profité de la valeur élevée des véhicules d’occasion il y a quelques années pour proposer aux automobiles des offres de leasing très bon marché. Ces offres de leasing ont permis aux constructeurs de contrebalancer la hausse des prix des voitures. Selon Edmunds, site spécialisé dans le conseil à l’achat automobile aux États-Unis, le prix moyen d’une voiture acheté a augmenté de 13 % au cours des cinq dernières années. Les constructeurs premium comme BMW ou Mercedes ont utilisé le leasing à outrance, ce dernier représentant jusqu’à 70 % des ventes.

Ford est le premier à avoir annoncé des pertes futures et apparaît comme le canari au fond de la mine. Les autres constructeurs devraient bientôt faire des annonces similaires.

Source : Bloomberg

Source photo : Ford

Pour résumer

Ford a annoncé devoir s’attendre à une baisse des bénéfices de la filiale financière à hauteur de 300 millions de dollars.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.