par Nicolas Anderbegani

Prodrive va réssusciter l'Impreza, la vraie !

Attention, mythe en pleine résurrection ! La Subaru Impreza a marqué les années 90 par ses exploits en rallye et sa redoutable efficacité. 25 ans après les débuts victorieux en Championnat du monde des rallyes de l'Impreza WRC avec la victoire de Piero Liatti au Monte-Carlo, la Prodrive P25 va reprendre l'essence même de cette sportive légendaire, tout en s'inspirant de la 22B, sans doute l'Impreza de route la plus emblématique.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo
Podcast Men's Up Life
 

In doubt, flat out !

Subaru Impreza 22BCredit Photo - wikimedia commons

Prodrive, qui prépare actuellement le Buggy Hunter piloté par Sebastien Loeb en rallye-raid, s’est fait connaître dans les années 90 avec l’exploitation des Subaru Impreza "555" en championnat du monde des rallyes, notamment par le biais des exploits du regretté Colin McRae, champion du monde 1995. Le projet P25 implique justement Peter Stevens, concepteur de l'Impreza WRC d'origine, qui a défini le design, tandis que l'ingénierie de la voiture a été supervisée par le directeur technique de Prodrive, David Lapworth, qui était également responsable de l'Impreza WRC d'origine.

En 1998, Subaru avait produit une Impreza STI 2 portes appelée 22B. Basée sur le coupé Impreza WRX STi type R profondément remanié tant au niveau esthétique que mécanique, la 22B était destinée à célébrer le 40e anniversaire de Subaru, ainsi que le troisième titre constructeur au championnat du monde des rallyes FIA. Produite initialement à 400 exemplaires numérotés pour le marché japonais, Subaru a dû faire face à une demande considérable du reste du monde et deux séries supplémentaires sont alors venues s'ajouter aux versions japonaises initialement produites. Cette 22B bénéficiait d’un moteur 2.2 turbo, d’une transmission 4x4 permanente, une suspension Bilstein, des jantes 17 pouces BBS équipées de pneus Pirelli P-Zero et d’un embrayage bi-disque céramique. Le quatre-cylindres à plat délivrait 280 ch à 6 000 tr/min et 363 N m à 3 200 tr/min pour seulement 1 270 kg.

 

Exclusive

Le modèle que prépare Prodrive, la P25, sera « plus puissant, plus léger et avec une meilleure maniabilité ». La société britannique annonce un moteur quatre cylindres à plat de 2,5 litres produisant plus de 400 chevaux, une boîte de vitesses semi-automatique à palettes à six rapports et, grâce à l'utilisation intensive de la fibre de carbone, d'un châssis léger.La P25 sera produite en une série limitée de seulement 25 voitures, toutes construites au siège social de Prodrive à Banbury, au Royaume-Uni. Un dessin a été publié par Prodrive, ainsi qu’une silhouette de profil qui montrent que la P25 ressemblera fortement à sa devancière d’un point de vue esthétique.

Le P25 est l'idée du président de Prodrive, David Richards, qui a déclaré : « L'Impreza 22B d'origine est considérée comme la plus emblématique de Subarus et très recherchée. Nous voulions améliorer tout ce qui rendait cette voiture si spéciale en appliquant les toutes dernières technologies pour créer notre propre interprétation moderne d'une voiture qui s'est imposée dans l'histoire de l'automobile. »La Prodrive P25 fera ses débuts au Goodwood Festival of Speed ​​en juin. La première des 25 voitures sera livrée aux clients d'ici la fin de l'année au plus tard.


 

Pour résumer

La Prodrive P25 promet de faire revivre, en mieux, la mythique Subaru Impreza des années 90. Elle fera ses débuts au Goodwood Festival of Speed en juin. On annonce un moteur de 400 chevaux et un look digne de sa devancière.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.