par Frederic Papkoff

Première étape franchie pour la co-entreprise Chery / Jaguar Land Rover

L’installation en Chine n’est pas un chemin semé de fleurs printanières. Sur ce chemin qui s’apparente plus au parcours du combattant, Jaguar Land Rover vient de franchir une étape d’importance : le ministère de l’environnement a donné son accord…

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

L’installation en Chine n’est pas un chemin semé de fleurs printanières. Sur ce chemin qui s’apparente plus au parcours du combattant, Jaguar Land Rover vient de franchir une étape d’importance : le ministère de l’environnement a donné son accord…

Produire en Chine est devenue aujourd’hui incontournable, le marché représentant à lui seul 25% du marché mondial. Les marques de haut de gamme ne peuvent y faire exception, la Chine n’étant pas à proprement parler un marché de petites voitures. Jaguar Land Rover espère donc venir prochainement implanter une usine, via une co-entreprise avec Chery. Après avoir achevé les longues discussions avec le partenaire, le processus de validation officiel a débuté voici plusieurs mois.

La première étape de la validation est confiée au ministère de l’environnement, qui vient de donner son aval. Le dossier est à présent transmis à l’instance suprême en la matière, le Conseil National du Développement et de la Réforme…

Pour résumer

L’installation en Chine n’est pas un chemin semé de fleurs printanières. Sur ce chemin qui s’apparente plus au parcours du combattant, Jaguar Land Rover vient de franchir une étape d’importance : le ministère de l’environnement a donné son accord…

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.