par La rédaction

Premier coup d'oeil sur la future Cadillac ATS

Cadillac cède également aux sirènes du teasing en livrant cette première illustration de la future ATS. Se positionnant comme une CTS en modèle réduit, architecture propulsion, la future berline d'entrée de gamme devra ferrailler avec les Allemandes Série 3, Classe C et A4 ou encore Lexus IS, Infiniti G and co. Pour le reste, Cadillac se révèle fort avare en détails.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Cadillac cède également aux sirènes du teasing en livrant cette première illustration de la future ATS. Se positionnant comme une CTS en modèle réduit, architecture propulsion, la future berline d'entrée de gamme devra ferrailler avec les Allemandes Série 3, Classe C et A4 ou encore Lexus IS, Infiniti G and co. Pour le reste, Cadillac se révèle fort avare en détails.

Suite au four de la BLS (une auto vite faite et plutôt mal faite), Cadillac se relance sur le segment en annonçant la future commercialisation de la "petite" ATS.

La production de l'auto débutera l'été prochain au sein de l'usine d'assemblage de Lansing Grand River là où sont également produites les trois variantes de la CTS. Pour l'occasion, 190 millions de dollars ont été injectés et 600 emplois créés.

Outre l'annonce du lancement programmé de la berline compacte, Cadillac officialise également la sortie en 2012 de la grande XTS (dont on était resté sans réelles nouvelles depuis la présentation de la XTS Platinum Concept) reprenant le flambeau des DTS et STS.

Pour finir sur cette ATS, le mot de conclusion revient à Mark Reuss. Le président de GM en Amérique du Nord l'annonce sans détours : "Nous avons longuement étudié ce qui se fait de mieux sur le segment C. Quand l'ATS sortira, elle s'imposera alors comme un choix logique pour tous". La concurrence n'a qu'à bien se tenir. Plus de détails sur cette ATS en cliquant ici.

A lire également. Spyshot : Cadillac ATS et Cadillac ATS : spyshot.

Source : GM.

Pour résumer

Cadillac cède également aux sirènes du teasing en livrant cette première illustration de la future ATS. Se positionnant comme une CTS en modèle réduit, architecture propulsion, la future berline d'entrée de gamme devra ferrailler avec les Allemandes Série 3, Classe C et A4 ou encore Lexus IS, Infiniti G and co. Pour le reste, Cadillac se révèle fort avare en détails.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.