Lancer le diaporama
Praga Bohema
+14
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Praga Bohema : l'inattendue supercar tchèque

Praga Cars, qui produit depuis 2012 des GT de course, a développé une nouvelle supercar Bohema vouée avant tout aux séances de "track day" en piste mais qui est aussi homologuée pour la route.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Un peu d'histoire d'abord

En République Tchèque, il n’y a pas que Skoda ! Héritant de la puissance économique et industrielle de l’Empire d’Autriche, la Tchécoslovaquie puis la République Tchèque ont compté de nombreux constructeurs innovants, dont évidemment Skoda mais aussi Tatra, Java ou encore Aero.

Praga a été fondée en 1907, prenant le nom latin de la capitale Prague. Fabricant éclectique de moteurs, de boîte de vitesses, de tanks, d’avions ou encore de voitures, le constructeur se cantonne après la seconde guerre mondiale dans les camions et les autobus, le tout dans une économie étatisée et de type communiste. Après bien des vissicitudes, la marque Praga d’origine est rachetée en 2006 par un groupe britannique mais le projet industriel ne fait pas long feu, et en 2011 le blason est relancé par la société tchèque Praga Export en collaboration avec le préparateur course K1 Engeneering qui décide se focaliser sur la production de supercars et de karts.  C’est ainsi que sont lancées les R1 et R1R, des bolides au look de LMP et qui sont engagées dans des championnats GT comme le Britcar anglais, le Supercar Challenge au Benelux et bien sûr les compétitions nationales. Maintenant, Praga voit plus loin en proposant une supercar homologuée pour la route, la Bohema.

Coeur de GTR, look de prototype

La Bohema est propulsée par le V6 biturbo de 3,8 litres de la Nissan GT-R , le moteur passe directement du Japon au Royaume-Uni pour être modifié par Litchfield. Les tuners démontent les moteurs et les convertissent en carter sec, ce qui les rend plus petits, leur permettant de s'asseoir plus bas dans la voiture et évite le risque de surtensions d'huile dans les virages à grande vitesse.

Les turbos sont modifiés et la puissance est poussée à 710 chevaux à 6 800 tr/min et 724 Nm de couple entre 3 000 et 5 000 tr/min (contre 570CV et 636 Nm pour le V6 GTR de bae). Les échappements en titane améliorent le son du moteur et la puissance est acheminée via une boîte de vitesses séquentielle Hewland à 6 vitesses. Son embrayage robotisé lui confère un mode semi-automatique, pour une conduite sur route plus confortable. Le moteur et la boîte de vitesses sont montés indépendamment de la monocoque en fibre de carbone qui a été conçue avec les années d'expérience de Praga sur piste, pour éviter les vibrations de résonance gênantes de style subwoofer.

Les panneaux de carrosserie en fibre de carbone sont attachés sur la monocoque et ont été entièrement conçus en interne, en ayant recours à une soufflerie F1 pour s'assurer que la voiture peut fournir 900 kg d'appui à 250 km/h. Grâce à sa construction en carbone, la voiture pèse moins de 1 000 kg, atteint 100 km/h en moins de 2,3 secondes, selon le fabricant, et peut dépasser les 300 Km/h en vitesse de pointe.

La Bohema adopte une nouvelle fois un style spectaculaire, à mi-chemin entre la monoplace carrossée et le prototype d’Endurance. L’avant se démarque par un aérodynamisme très léché, avec un grand spoiler ondulé, des optiques acérés, des grands passages de roues profilés, des retroviseurs à tige et la petite prise d’air sur le toit. Les portes en élytre et le spoiler arrière acéré qui s’inscrit dans le prolongement de la ligne de pavillon lui donnent un style impressionnant, avec de faux airs de Pagani de profil.

Comme de nombreuses voitures de course, la Praga Bohema aura des amortisseurs réglables à tige de poussée montés horizontalement. Ils se connectent à des roues à verrouillage central de 18 pouces à l'avant et de 19 pouces à l'arrière. Ils recouvrent des disques carbone-céramique de 380 mm avec des étriers à six pistons. Dans l'ensemble, les ingénieurs de Praga ont réussi à limiter la masse non suspendue à seulement 180 kg, ce qui signifie que la conduite peut rester suffisamment souple pour la route sans recourir à un système de suspension adaptative lourd.

Développée avec Romain Grosjean

Praga s'est tourné vers l'ancien pilote de F1 et actuel pilote d'IndyCar, Romain Grosjean pour peaufiner la bête qui vise les temps au tour des voitures de course GT3.

« J’ai été étonné par les performances de la Bohema sur piste, son accessibilité sur la route, et la facilité de transition entre les deux. Praga a vraiment relevé mon défi. Sur la route, vous bénéficiez d’une conduite douce avec une auto qui élimine les bosses. Vous pouvez discuter avec le passager, et tout est calme. Ensuite, il suffit de changer d’orientation et vous êtes sur la piste. Il nous reste encore quelques mois pour peaufiner l’homologation sur route et les temps au tour sur piste. »

À l'intérieur, Praga a précisé qu'il fallait concevoir une voiture suffisamment confortable pour les adultes de grande taille. Elle comprend des sièges, un volant, des pédales réglables mais aussi des espaces de rangement et la climatisation. La conception du cockpit a été inspirée par ses divisions aviation et course, avec un style à la fois anguleux et futuriste qui n'est pas sans rappeler un peu le design Lamborghini, tandis que l'habillage fait appel de manière intensive de l'Alcantara.

La Bohema, ça voulait dire qu'elle était riche

En tout, Praga ne construira que 89 exemplaires, pour célébrer le 89e anniversaire de la victoire de la Praga Alfa (sic) 6 cylindres aux 1 000 milles de la course sur route de Tchécoslovaquie en 1933. Les prix de la supercar commenceront à 1,31 million de dollars et la production devrait commencer en République tchèque au second semestre 2023. Une fois la production lancée, la société espère construire 20 Bohemas par an.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Le constructeur tchèque Praga Cars propose une supercar Bohema au design agressif, animée par un V6 de la Nissan GTR porté à 700 chevaux et un poids en dessous de la tonne, garantissant ainsi des performances de premier ordre.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos