par La rédaction

Pour hénnir en bande : 3 Veyron Pur Sang à vendre

Une Bugatti Veyron pur Sang ça ne court pas les rues et même les artères des coins les plus riches de la planète. Forcément à la base vu la production méga limitée de cette supercar "nature" (alu et carbone à fleur de carrosserie) découverte en 2007 dans les allées du salon de Francfort et seulement produite à cinq exemplaires. L'insolite côté de ce petit billet réside surtout dans le fait que trois de ces cinq pièces se retrouvent aujourd'hui en vente sur le même site Internet...

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Une Bugatti Veyron pur Sang ça ne court pas les rues et même les artères des coins les plus riches de la planète. Forcément à la base vu la production méga limitée de cette supercar "nature" (alu et carbone à fleur de carrosserie) découverte en 2007 dans les allées du salon de Francfort et seulement produite à cinq exemplaires. L'insolite côté de ce petit billet réside surtout dans le fait que trois de ces cinq pièces se retrouvent aujourd'hui en vente sur le même site Internet...

... Et plus précisément une unité à Munich, un exemplaire à Hong-Kong et la dernière de la bande en Allemagne aussi mais du côté de Berlin.

Concernant deux de ces exemplaires l'annonce indique le prix à est la discrétion du vendeur (Price on request) alors que l'autre affiche 2,5 millions d'euros comme somme d'échange.

Oui c'est la crise même dans le super luxe puisque cette supercar en question, nous l'avions déjà découverte en janvier dernier. Entre temps le vendeur n'a pas bougé son prix. La crise se finira bien un jour ou l'autre... Si vous êtes client, les belles sont visibles via ce lien.

A lire également. A vendre une Bugatti Veyron Pur Sang et Salon de Francfort : Bugatti Veyron Pur Sang.

Source : Jameslist via GTSpirit.

Pour résumer

Une Bugatti Veyron pur Sang ça ne court pas les rues et même les artères des coins les plus riches de la planète. Forcément à la base vu la production méga limitée de cette supercar "nature" (alu et carbone à fleur de carrosserie) découverte en 2007 dans les allées du salon de Francfort et seulement produite à cinq exemplaires. L'insolite côté de ce petit billet réside surtout dans le fait que trois de ces cinq pièces se retrouvent aujourd'hui en vente sur le même site Internet...

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.