par La rédaction

Porsche: réduction de la production en 2013

Le constructeur de Zuffenhausen affiche une excellente santé et de bonnes perspectives à l'échelle mondiale. Pourtant, la situation du marché automobile européen reste fragile et les prévisions restent moroses pour les 3 prochaines années. En conséquence, l'usine-mère supprimera l'équipe du week-end à partir de janvier 2013.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

En Europe, les mauvaises nouvelles se suivent et se ressemblent dans l'industrie automobile: fermetures d'usine, réduction de la masse salariale, etc. Porsche, qui affiche des chiffres de ventes records n'échappe pas à la règle: alors que les ventes du constructeur de Zuffenhausen augmentent drastiquement (au minimum de 40%) partout dans le monde, l'Europe fait exception avec un recul des ventes de 4,5% sur les 10 premiers mois de l'année 2012.

La présentation de nouveaux modèles (911, Boxster et bientôt Cayman) n'auront pas suffi à enrayer l'érosion des ventes. L'usine de Zuffenhausen, qui produit les trois véhicules cités précédemment à destination de l'Europe, souffre de cette situation et se voit contrainte de réduire la cadence de production.

Depuis septembre et le lancement de la nouvelle 911, Porsche avait pourtant ajouté une équipe le samedi pour répondre à la demande. Cette équipe sera supprimée en 2013 et Porsche pense de plus à imposer une réduction du temps de travail de 8h à 7h par équipe (2 équipes par jour se relaient la semaine).

Le segment des voitures de luxe n'est pas épargné par la crise latente et Porsche n'est pas le seul à courber l'échine: chez Mercedes, la production de la Classe S est stoppée en attendant les débuts de sa remplaçante (mi-2013).  Audi a dû fermer 2 semaines son usine de Neckarsulm en otobre (production des Audi A7, Audi A8 et Audi R8 entre autres) pour adapter son outil de production à la faible demande.

Source: Automotive News

A lire également:

Faurecia: 3.000 emplois en moins d’ici fin 2013

Officiel : fermeture de Ford Genk en 2014

Pour résumer

Le constructeur de Zuffenhausen affiche une excellente santé et de bonnes perspectives à l'échelle mondiale. Pourtant, la situation du marché automobile européen reste fragile et les prévisions restent moroses pour les 3 prochaines années. En conséquence, l'usine-mère supprimera l'équipe du week-end à partir de janvier 2013.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.