Lancer le diaporama
Porsche lève le voile sur la Taycan Turbo et Turbo S ! 1
+12
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Porsche lève le voile sur la Taycan Turbo et Turbo S !

Initiée par le concept Mission E en 2015, la Taycan, berline 100% électrique de Porsche, a été dévoilée via un évènement simultané dans plusieurs pays, en attendant la grande première à Francfort. Comme prévu, ça envoie du lourd...et on garde même les appellations Turbo !

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Initiée par le concept Mission E en 2015, la Taycan, berline 100% électrique de Porsche, a été dévoilée via un évènement simultané dans plusieurs pays, en attendant la grande première à Francfort. Comme prévu, ça envoie du lourd...et on garde même les appellations Turbo !

Méthodes de production innovantes et "durables", alliance de la dynamique de conduite et de technologie et fonctionnalités à la pointe de l'électromobilité, tout en conservant l'ADN de Porsche et le souci de susciter la passion, voici les maîtres mots du constructeur pour présenter les principes directeurs de cette Taycan qui, sans nul doute, marque le début d'une nouvelle ère à Weissach.

Electric Rider

Les premières versions dévoilées du nouveau monstre à watts de Porsche, ce sont les Taycan Turbo et Turbo S. Une appellation  étrange et antinomique, qui fera hurler les puristes pour une véhicule à propulsion intégralement électrique, d'où aucun gaz ne sera évidemment turbocompressé. Mais Turbo et Turbo S sont des "labels" Porsche tellement emblématiques qu'il s'agit moins ici de réalisme technique que de communication et de préservation de l'esprit de la marque. Aux aficionados de juger. On attend de voir le premier constructeur qui signera ses modèles sportifs électriques d'un label "Megawatt" par exemple !

Trêve de considérations linguistiques et place aux chiffres: Avec la fonction Overboost, la Turbo S peut générer jusqu'à 560 kW (761 ch) et la Turbo jusqu’à 500 kW (680 CV). Le Taycan Turbo S accélère de zéro à 100 km/h en 2,8 secondes, tandis que le Taycan Turbo complète ce sprint en 3,2 secondes. Le couple maximal est de 1050 Nm sur la Turbo S. Le Turbo S a une autonomie maximale de 412 km et le Turbo une autonomie maximale de 450 km (selon le WLTP dans chaque cas). La vitesse maximale des deux modèles à traction intégrale est établie à 260 km / h. La puissance est générée par deux moteurs électriques, placés sur l'essieu avant et sur l'essieu arrière, lequel reçoit aussi la transmission à deux vitesses. Le premier rapport donne encore plus d’accélération au Taycan, tandis que le deuxième rapport avec un rapport de transmission long assure un rendement élevé et une réserve de puissance égale. Ceci s’applique également à très grande vitesse.

Pour satisfaire à une utilisation sportive et aux contraintes d'autonomie, le Taycan embarque un système de 800 volts au lieu des 400 volts habituels des voitures électriques, Porsche visant ainsi une recharge rapide à 80 % en 22 minutes. La capacité totale de la Performance Battery Plus est de 93,4 kWh, logée dans le plancher sur toute la longueur de l'empattement afin d'optimiser la répartition des masses. Le châssis use du "4D Chassis Control" qui synchronise la suspension pneumatique adaptative, le contrôle électronique du châssis et le répartiteur de couple. Des roues arrière directrices et des freins carbone/céramique sont aussi proposés en option.

Un style en recherche d'efficience

Le design épuré du Taycan conserve les codes esthétiques de Porsche au niveau de la ligne générale et des épaulements de caisse, mais avec un profilage aérodynamique poussé, notamment sur les ailes, qui donne un coefficient de traînée de 0,22. Un savant mélange entre un avant de 918 Spyder, un arrière de 911 et un profil de Panamera. La rupture de style majeure par rapport aux modèles thermiques réside dans la forme des optiques, plus acérés et plus futuristes. C'est le dress code incontournable de ces véhicules électriques qui incarnent un avenir de l'automobile. La poupe respecte aussi les canons Porsche, avec cette fois-ci des optiques qui occupent toute la largeur sur une bande lumineuse du plus bel effet. La Taycan est montée sur des jantes carbone de 21" à l'avant et 22" à l'arrière, avec de gros freins allant jusqu'à 420mm de diamètre.

A l'intérieur, Le cockpit arbore une nouvelle architecture caractérisée par un tableau de bord incurvé doté d'un écran 16", un écran d'infodivertissement central de 10,9 pouces et un écran passager en option combinés pour former une bande de verre intégrée sur la largeur de l'habitacle. Les interfaces utilisateur ont été repensées spécifiquement pour le Taycan, avec une réduction du nombre de boutons physiques et un développement  des fonctions intuitives tactiles et à commande vocale. Le chronomètre analogique trônant fièrement au sommet du tableau de bord rappelle la fibre sportive de l'ensemble. La fibre "écolo", très mise en avant par le constructeur, se voit surtout au fait que les selleries ne sont exclusivement en cuir, avec des variantes à base de matériaux recyclés. Mais en dépit d'une carrosserie composée d’un mélange d’aluminium, d’acier et de plastique renforcé par des fibres de carbone (PRFC), le bébé pèse tout de même 2295 kilos, dont plus de 650 en batteries.

Les prix démarrent à 150 900 dollars pour le modèle Turbo, et 185 000 pour le modèle Turbo S, en attendant la déclinaison d'autres versions dont la Cross Turismo.

Source : Porsche

Pour résumer

Initiée par le concept Mission E en 2015, la Taycan, berline 100% électrique de Porsche, a été dévoilée via un évènement simultané dans plusieurs pays, en attendant la grande première à Francfort. Comme prévu, ça envoie du lourd...et on garde même les appellations Turbo !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos