par Frederic Papkoff

Porsche, depuis 60 ans aux USA

1950 est une année clé dans le développement de transfert de la production à Zuffenhausen, mais c'est aussi celle des grands débuts en Amérique du Nord. Un nouveau marché qui reste aujourd'hui vital pour la marque.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

1950 est une année clé dans le développement de Porsche. C'est l'année du transfert de la production à Zuffenhausen, mais c'est aussi celle des grands débuts en Amérique du Nord. Un nouveau marché qui reste aujourd'hui vital pour la marque.

Le succès du développement de Porsche aux Etats-Unis est à mettre au crédit de deux hommes, tous deux d'origine Autrichienne Max Hoffman et Johnny Von Neumann. Tout commence à l'automne 1950 lorsque Max Hoffman, celui-là même qui influença également la création de voitures d'exception comme la Mercedes 300 SL ou la BMW 507, accepte la franchise Porsche et commence à exposer les véhicules du constructeur dans son showroom de Park Avenue, à New York. Alors que Ferry Porsche compte sur lui pour vendre 5 voitures par an, il en vendra 32 en 1951, puis jusqu'à 11 voitures par semaine en 1954.

C'est également à Max Hoffman que l'on doit l'arrivée du logo Porsche. Jusqu'en 1952 les véhicules n'arboraient que le nom de leur créateur. La légende veut que Ferry Porsche ait griffonné un logo sur une nappe en papier du restaurant où il dinait avec le représentant de la marque aux Etats-Unis. Sous la demande pressente de ce dernier pour avoir un logo, il imagina un emblème mêlant les couleurs du Land de Baden-Würtenberg avec le cheval cabré de Stuttgart

En 1951, un deuxième homme clé pour le développement de la marque entre en scène. Johnny Von Neumann, propriétaire de Competition Motors à Hollywood rend visite à son compatriote Max Hoffman. Il essaie la Porsche 356, et l'achète pour la ramener en Californie. De nombreuses autres suivront ensuite, implantant durablement la marque dans l'Etat. C'est d'ailleurs auprès de Von Neumann que James Dean acquerra ses diverses Porsche.

Le succès appelant le succès, Porsche décide d'établir en 1956 sa propre filière d'importation, Porsche  of America. Max Hoffman est en effet trop diversifié et importe de nombreuses marques. Quelques années plus tard, suite au développement de la 914, la distribution des modèles de la marque se fera en partenariat avec Volkswagen of America. En effet, les importants volumes générés par le nouveau modèle ne sont pas compatibles avec l'organisation de Porsche of America. L'accord durera jusqu'en 1923, et l'établissement de Porsche Cars North America. Une filiale qui restera implanté de 1984 à 1998 à Reno, avant de s'installer à Atlanta.

Après avoir absorbé jusqu'à 70% de la production du constructeur, le marché Américain reste aujourd'hui, malgré l'émergence de nouveaux débouchés comme la Chine, l'un des plus importants pour Porsche.

Galerie Porsche 356A

Pour résumer

1950 est une année clé dans le développement de transfert de la production à Zuffenhausen, mais c'est aussi celle des grands débuts en Amérique du Nord. Un nouveau marché qui reste aujourd'hui vital pour la marque.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.