Lancer le diaporama
Le plan pour sauver HongQi 1
+4
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Le plan pour sauver HongQi

FAW a déjà indiqué vouloir faire de HongQi une marque de premier plan sur le marché du haut de gamme. Et les choses commencent donc à se mettre en place. Nouveau logo et nouveau style en attendant les nouveaux modèles.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

FAW a déjà indiqué vouloir faire de HongQi une marque de premier plan sur le marché du haut de gamme. Et les choses commencent donc à se mettre en place. Nouveau logo et nouveau style en attendant les nouveaux modèles.

Un rival chinois pour Mercedes, Lexus ou Cadillac ?

Naguère, les dignitaires n’avaient pas le choix. Il fallait rouler en HongQi, peu importe que cette dernière soit basée sur une Audi, une Lincoln ou une ZIL (selon les époques). Mais la marque est à présent totalement submergée par les constructeurs étrangers, allemands, mais aussi japonais, américains, suédois ou britanniques. Cela ne pouvait durer et la marque officielle des dignitaires chinois doit à nouveau porter au plus haut l’image du pays. Les choses sont claires, puisque la grand messe du nouveau patron a été organisée au Palais du Peuple sur la place Tien an Men à Pékin.

Un nouveau plan est donc sur la table, mais avec des ambitions de volumes qui pour une fois venant d’un constructeur chinois semblent mesurés. HongQi cible ainsi 300000 voitures en 2025, et 500000 en 2035. Pour cela 17 nouveaux modèles sont donc attendus d’ici 2025, avec de nombreuses variantes électriques, puisque 15 modèles électriques seront également dans la gamme à cette même date.

Drapeau rouge, sur fond vert

Certains seront des véhicules spécifiquement pensés pour cette énergie, sur la plateforme FME attendue pour 2020. D’autres seront dérivés de modèles également disponibles avec une motorisation essence. Côté technologie, HongQi sera l’un des fers de lance de la voiture autonome en Chine, se devant de se positionner au même niveau que ses rivaux étrangers. Avec un plan qui prévoit l’introduction de la conduite autonome de niveau 3 en 2019, 4 en 2020 et 5 en 2025 (*)

La gamme s’articulera autour des appellations connues L (berlines de très haut de gamme), H (berlines de plus grandes diffusion), Q pour des SUV de très haut de gamme. Exit donc les appellations envisagées de HS et LS pour les SUV. En revanche, le nom de « S » fait son apparition, vraisemblablement pour un coupé iconique.

Nouveau style, nouveau logo

A ce titre, HongQi a également dévoilé un « concept » de style. Un grand coupé aux lignes baroques censé définir les grandes lignes du futur style de la marque. Avec une calandre à barres verticales plus que jamais mise en avant, et surtout la présence du symbole du drapeau rouge sur toute la longueur du capot. La forme du profil est censée évoquer la forme de l'emblème de capot des modèles historiques.

Drapeau qui se retrouve dans le nouveau logo de la marque, en forme d’écu censé à la fois évoquer le drapeau rouge, mais aussi les portes ouvertes de la cité interdite. De quoi associer passé et présent. HongQi abandonne donc la fleur de tournesol en usage depuis les années 50.

Les premiers éléments concrets de ce plan sont attendus au salon de Pékin en avril. Avec la berline H5 actualisée portant le nouveau logo, sans doute le premier SUV de la marque, et un concept illustrant l’avenir des habitacles de la marque. En attendant, HongQi a finalement réellement commercialisé sa limousine L5. Elle est affichée à un prix de 6 millions de yuans (€770000) et seulement 100 exemplaires en seront vendus au public.

(*) Niveau 3 : conduite autonome mais le conducteur doit être en mesure de reprendre le contrôle, et doit donc rester attentif car il doit être en mesure de reprendre le contrôle (pas de situation d’urgence).

Niveau 4 : conduite totalement autonome sur certains types des parcours. Le conducteur peut être totalement occupé à autre chose, y compris dormir. Il est prévenu de la fin de zone autonome avec un délai suffisant.

Niveau 5 : conduite totalement autonome, dans toutes les conditions de conduite. Potentiellement donc un véhicule sans volant ni pédales… et sans conducteur.

Pour résumer

FAW a déjà indiqué vouloir faire de HongQi une marque de premier plan sur le marché du haut de gamme. Et les choses commencent donc à se mettre en place. Nouveau logo et nouveau style en attendant les nouveaux modèles.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos