Lancer le diaporama
Plan Fiat Chrysler : Alfa Romeo 1
+1
LANCER LE DIAPORAMA
par Frederic Papkoff

Plan Fiat Chrysler : Alfa Romeo

La marque qui est sans doute au cœur de toutes les attentions à l'occasion de la présentation du plan de Fiat Chrysler, c'est Alfa Romeo. Un renouveau qui s'amorce sous les auspices d'une riche histoire et du palmarès en compétition.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

La marque qui est sans doute au cœur de toutes les attentions à l'occasion de la présentation du plan de Fiat Chrysler, c'est Alfa Romeo. Un renouveau qui s'amorce sous les auspices d'une riche histoire et du palmarès en compétition.

Pour la relance d'Alfa Romeo, Harald J. Wester a choisi de mettre en avant la richesse du passé de la marque milanaise, tout en profitant au passage de la bénédiction posthume d'Enzo Ferrari. Un passé glorieux, qui n'évite pas l'étape du mea culpa en reconnaissant les erreurs commises depuis la reprise d'Alfa Romeo par Fiat.

Passé cet appel au passé et la reconnaissance des erreurs, cap sur le futur. Avec une équipe renforcée, avec 200 nouveaux ingénieurs (au total 600 à fin 2015) dédiés à Alfa Romeo, une équipe dirigée par des anciens de chez Ferrari, plus d'autonomie par rapport au reste de FCA... Ceci pour lancer 8 nouveaux modèles couvrant les segments C à E de 2015 à 2018, basés sur des architectures à roues arrière motrices ou 4 roues motrices, et produits en Italie (y compris les moteurs).

Avant même de parler des modèles, Harald J. Wester a évoqué les moteurs, soulignant l'importance de ce composant dans l'ADN de la marque. En essence, 4 et 6 cylindres au programme, pour couvrir des puissances de 100 à plus de 500 ch... en diesel, 4 et 6 cylindres également, de 100 à 350 ch.

Sur le plan des produits, la première nouveauté sera la très attendue berline de segment D, désormais planifiée pour le dernier trimestre de 2015. De 2016 à 2018, 7 autres modèles seront lancées, deux compactes (remplacement de la Giulietta), un modèle de segment D (break sans doute), une grande berline de segment E, deux crossovers / SUV et un véhicule de niche (probablement un version Alfa Romeo du roadster développé en partenariat avec Mazda, en plus de la version Fiat).

Les objectifs chiffrés sont de taille. De 78.000 voitures vendues en 2013, Alfa Romeo espère grimper à 400.000 unités en 2018...

Source : Fiat Chrysler Automobiles

Pour résumer

La marque qui est sans doute au cœur de toutes les attentions à l'occasion de la présentation du plan de Fiat Chrysler, c'est Alfa Romeo. Un renouveau qui s'amorce sous les auspices d'une riche histoire et du palmarès en compétition.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos