par Thibaut Emme

Un plan de soutien à l'automobile sous 15 j (Le Maire)

Bruno Le Maire, le Ministre de l'Economie, a annoncé sur France Info ce lundi 18 mai 2020 qu'un plan de soutien au secteur de l'automobile serait bientôt dévoilé.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

"J'annoncerai un plan de soutien au secteur automobile sous 15 jours. Et le plus vite sera le mieux. De façon à relancer la consommation, de façon à soutenir la transformation vers un modèle plus durable, avec le soutien, en particulier, aux véhicules qui émettent le moins de CO2, aux véhicules électriques, (...) soutien à l'achat de véhicules propres" déclare le Ministre.

"Il faut que l'on fasse de cette crise un levier pour accélérer la transition écologique, et pour encourager les Français à acheter des véhicules qui sont encore trop chers pour eux. Je pense aux véhicules électriques, et en soutenant ce type d'achat. Donc c'est ces propositions là qui seront faites sous quinze jours pour soutenir le secteur automobile".

On devrait donc avoir sous peu, un renforcement de la prime de conversion, ainsi qu'un soutien (sous quelle forme ?) à la filière du véhicule électrique.

Notre avis, par leblogauto.com

Le secteur automobile est partagé face à une aide de l'Etat. En effet, si le coup de pouce est désintéressé, les professionnels de l'auto ne le verront pas d'un mauvais oeil. En revanche, Bruno Le Maire a déclaré la semaine passée vouloir aider le secteur "en contrepartie" (sic.) de relocalisations d'emplois. Et là, le groupe Renault comme le groupe PSA regardent tout cela d'un oeil suspicieux, préférant avant tout garder leur liberté de mouvement.

Ici, Bruno Le Maire annonce donc une aide à la transition pour l'achat d'un véhicule plus propre (moins sale). Cette élargissement de l'aide pourrait passer à la fois par une augmentation de l'aide, mais aussi par l'élargissement des critères pour y accéder.

L'aide au véhicule électrique en revanche est plus floue. Les VE bénéficient déjà d'un bonus de 6 000 € pour un prix de vente en-dessous de 45 000 € pour les particuliers. C'est la catégorie majoritaire des automobiles électriques vendues en France. Le Ministre pense-t-il à un super bonus réservé à certains véhicules efficients ou peu chers ?

On ne saurait trop lui conseiller de regarder du côté des quadricycles électriques. Légers, ces derniers ne sont aidés que de 900 € seulement maximum. Pourtant, ils constituent une offre de mobilité alternative "zéro émission" (à l'échappement) bien plus vertueuse qu'un VE classique, même une citadine comme les Renault Zoe ou les Peugeot e-208.

Est-ce que ce plan suffira pour relancer un marché qui a été pratiquement à l'arrêt ces deux derniers mois ? Rien n'est moins sûr. Les clients qui ont un besoin impérieux d'un nouveau véhicule vont aller en concession. En revanche, de nombreux ménages pensent repousser un achat envisagé pour "l'après pandémie". Un horizon plus ou moins loin qui fait craindre une année 2020 atone sur le marché automobile, malgré les aides.

Pour résumer

Bruno Le Maire, le Ministre de l'Economie, a annoncé sur France Info ce lundi 18 mai 2020 qu'un plan de soutien au secteur de l'automobile serait bientôt dévoilé.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.