par Nicolas Anderbegani

Pininfarina cède à son tour à la mode du NFT

Après Alpine, Lamborghini, BMW ou encore Rolls-Royce, le célèbre studio de design Pininfarina, propriété de Mahindra depuis 2015, dévoile une collection de NFT dédiée à la Ferrari Modulo, l'un des concept car les plus surprenants de tous les temps. Simple feu de paille, ces NFT, ou tendance de fond ?

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger
Podcast Men's Up Life
 

Un nouveau monde...

La maison de design piémontaise a développé, en collaboration avec les spécialistes du NFT de luxe 1of1 et avec le musicien Sasha Sirota , une série de cinq œuvres d'art, Non-Fungible Token, inspirées des croquis originaux de l'unique exemplaire de la Ferrari Modulo . Ceux-ci seront mis aux enchères par RM Sotheby's , lors d'une session en ligne, du 24 au 26 mai.

Chaque NFT comprend un ensemble de composants artistiques et expérimentaux. Chacun d'eux présentera le concept-car dans un contexte unique et dans un cadre historique particulier. Cinq décennies ont été choisies comme scénario caractéristique pour chacune d'entre elles : elle s'étend des années 70 à 2020. Une animation vidéo artistique avec des bandes sonores inédites donnera une identité spécifique supplémentaire à chaque lot numérique proposé.

Tous les NFT comprendront également un contenu original tel que des croquis des dessins et des expériences exclusives du monde réel (y compris une visite privée du musée de l'entreprise, avec le président Paolo Pininfarina agissant en tant que « guide »). Il y aura également des séances privées avec l'équipe de conception. De plus, les acheteurs de NFT pourront posséder une réplique numérique unique, pour le Metaverse, de la voiture. Enfin, les propriétaires seront honorés avec des œuvres d'art physiques encadrées du concept-car, appartenant à chaque package NFT.

« Nous sommes fiers que notre première collection NFT soit dédiée à donner une nouvelle vie au Modulo » a affirmé Paolo Pininfarina, Président du Groupe. "Le concept car conçu en 1970 est un manifeste de la vision de Pininfarina : beauté et innovation pour concevoir l'avenir".

"Nous entrons dans le monde NFT avec l'intention d'explorer ses limites et ses opportunités", déclare Silvio Angori, PDG de Pininfarina. « Le métaverse est un domaine auquel nous pouvons apporter une contribution significative en tant que producteurs de créativité de pointe depuis 90 ans. Notre immense archive créative, la capacité d'imaginer l'avenir du design en utilisant les technologies les plus avancées ouvrent de nouvelles voies pour la valorisation économique de notre marque.

La soucoupe roulante

Le style de cette voiture, caractérisé par deux coques superposées, a été défini comme « la recherche de la forme pure dans sa géométrie délibérée ». La Ferrari Modulo, dont le nom complet est Ferrari 512 S Pininfarina Modulo, fut un concept car de 1970 , né comme une pièce unique. Cette superbe créature a exploré de nouvelles voies en termes de style expressif et d'architecture. Elle était dans la mouvance futuriste de l’époque, caractérisée par des lignes anguleuses et furtives, que l’on retrouvait aussi dans les concepts Alfa Romeo Carabo, Lancia Stratos Zero ou encore Maserati Boomerang.

Le Modulo était motorisé par un moteur V12 60° de 5 litres de 557 ch de la Ferrari 512 S sport-prototype de la Scuderia Ferrari, pour une vitesse de pointe estimée de 354 km/h, et un 0 à 100 km/h en 3,1 s. L'accès à l'habitacle de la Ferrari Modulo ne se fait pas par des portes classiques, mais par l'ouverture du pavillon, qui coulisse vers l'avant pour vous permettre de prendre place sur les deux places.

Sa présentation officielle eut lieu au Salon de Genève, où elle a laissé tout le monde sans voix. Les réactions suscitées au pavillon italien de l'exposition d'Osaka, la même année de ses débuts, étaient similaires. Après tout, le Modulo ressemblait à une voiture venue de l’espace. La Modulo servit aussi d’ambassadeur du style italien à Mexico en 1971 et a remporté plus d’une vingtaine de prix.

La Modulo a été rachetée en 2014 par le collectionneur américain James Glickenhaus , connu pour ses prototypes engagés en WEC, qui l'a faite restaurer. Le modèle porte la signature de Paolo Martin , qui a développé ses caractéristiques, à partir de la base de la belle 512 S, l'une des sportives les plus fascinantes de tous les temps, la grande rivale de la Ford GT40 au Mans.

 

Pour résumer

Pininfarina va mettre aux enchères 5 NFT (Non fungible token) créés autour du souvenir du concept car Ferrari Modulo de 1970, véritable soucoupe roulante. Le célèbre studio, constructeur à part entière avec l'hypercar Battista, rejoint d'autres marques de prestige dans cette mode.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.