par Joest Jonathan Ouaknine

Pékin 2012 Live: Chery

Premier constructeur "pur" chinois et premier exportateur, Chery est devenu un acteur sérieux. Aujourd'hui, il cherche à la fois à maintenir son avantage sur des concurrents entreprenants (Byd, Great Wall...) et dans le même temps, être capable de débarquer en Europe avec des produits compétitifs.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Premier constructeur "pur" chinois et premier exportateur, Chery est devenu un acteur sérieux. Aujourd'hui, il cherche à la fois à maintenir son avantage sur des concurrents entreprenants (Byd, Great Wall...) et dans le même temps, être capable de débarquer en Europe avec des produits compétitifs.

La stratégie de Chery, c'est de lancer un maximum de produits. Comme ça, dans le lot, il y en aura forcément un qui plaira.

Actuellement, côté citadines, il dispose de la spartiate QQ3, la cossue Riich M1, l'A1, plus spacieuse et la confidentielle QQme (seule 3 portes du lot.)

Désormais, la QQ3 va laisser place à deux modèles. La QQ5 est une remplaçante stricto sensu. Mais l'actuel modèle, relifté, va continuer sa carrière sous le nom de QQsport.

Pas de révolution, mais un design plus agréable (et surtout, plus différentié de la Daewoo Matiz) et surtout, une finition à la hausse. Sous le capot, un 3 cylindres 900cm3 58ch et un 4 cylindres 1,0l 69ch, donc rien de très "sportif".

Le principal, c'est un prix stable, toujours au plancher: à partir de 30 600 yuans (3 700€) contre 30 000 yuans tout rond (3 600€) pour la QQ3.

En milieu de gamme, la Riich G3, jusqu'ici proposée en 4 portes, s'offre une variante 5 portes. Comme toutes les Riich, elle reçoit le parrainage de Lionel Messi. Ce qui n'est peut aujourd'hui faire sourire...

Là encore, la finition n'a plus grand chose à envier aux occidentales.

Sous le capot de cette compacte luxueuse, un 1,6l 130ch. On attend un 1,5l turbo plus musclée et une version "dégonflée" du 1,6l.

Prix: environ 60 000 yuans (7 200€.)

Chery est le pionnier du SUV urbain de milieu de gamme chinois, avec le Tiggo (2005.) La Tiggo a depuis été décliné et modernisé (Tiggo DR, Riich X5...), mais évidemment, il arrive à bout de souffle.

Le TX représente sans doute son remplaçant. Le constructeur est fier de montrer qu'il a été créé en interne (le Tiggo a été développé par Lotus Engineering.) Son designer est un gweilo du nom de James Hope.

Pour autant, le TX n'est qu'une maquette. Seuls l'extérieur et la planche de bord semblent figés. Il faudra donc patienter jusque vers 2014 pour le voir en concession.

Enfin, on termine par un concept pas vraiment réaliste, la @ant.

L'idée est que c'est une voiture électrique qui fonctionne en réseau. Lorsque le cloud de votre @ant repère une autre @ant, il s'accroche à elle! Ainsi, à deux, vous consommez moins d'énergie.

Chery est venu avec deux @ant en plein accouplement à Pékin.

Crédit photos: Le Blog Auto

Pour résumer

Premier constructeur "pur" chinois et premier exportateur, Chery est devenu un acteur sérieux. Aujourd'hui, il cherche à la fois à maintenir son avantage sur des concurrents entreprenants (Byd, Great Wall...) et dans le même temps, être capable de débarquer en Europe avec des produits compétitifs.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.