Lancer le diaporama
Paris 2014 : remise en forme pour l'Audi A6 1
+25
LANCER LE DIAPORAMA
par Frederic Papkoff

Paris 2014 : remise en forme pour l'Audi A6

A6 de s'offrir une légère remise à niveau. A la fois stylistique et technique, elle concerne toutes les déclinaisons, y compris les Allroad et RS6.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Après l'A7, c'est logiquement au tour de l'A6 de s'offrir une légère remise à niveau. A la fois stylistique et technique, elle concerne toutes les déclinaisons, y compris les Allroad et RS6.

L'A6 s'aligne à son tour sur les légères variations du style Audi, via une petite évolution de mi-carrière. Le visage évolue avec un nouveau bouclier, une calandre plus anguleuse et de nouveaux phares. Ces derniers reçoivent une nouvelle signature lumineuse, et seront en option totalement à LED, avec ou sans la technologie Matrix-LED. A l'arrière, le bouclier et les feux, qui reprennent le même motif en "T" qu'à l'avant, sont nouveaux.

L'intérieur évolue plus discrètement, car hormis de nouvelles teintes, ce sont quelques équipements qui font la différence : sièges avant ventilés et massants, nouvelle évolution connectée du système multimédia MMI... Le portefeuille d'aides à la conduite était déjà très complet et n'évolue guère : régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop&Go, vision de nuit, affichage tête haute... sont toujours au rendez-vous.

La gamme des motorisations se compose de 8 motorisations, dont 3 en essence, du 1.8 TFSI de 190 ch (et 133 g/km de CO2) au V6 avec compresseur de 333 ch. En diesel, la gamme débute avec une version Ultra de 150 ch avec des émissions de CO2 de 109 g/km (4,2l /100 km). Vient ensuite le 2.0 TDI de 190 ch, puis trois V6 3.0l : 218, 272 et 320 ch (avec double turbo pour le plus puissant). Le break s'offre en prime une version "Competition Special Edition" dont la puissance grimpe à 326 ch, et même 346 à pleine charge.

Comme annoncé, la transmission Multitronic tire sa révérence, remplacée par une boîte à double-embrayage à 7 rapports. Le diesel double-turbo reçoit une boîte automatique classique, à 8 rapports.

La S6 reste bien entendu au catalogue (V8 4.0 TFSI double turbo de 450 ch, 0 à 100 km/h en 4"4 - 4"6 en break Avant, consommation en cycle mixte de 9,2 l/100 km soit des émissions de CO2 de 214 g/km - 9,4 l/100 km et 219 g/km pour le break Avant), ainsi que la RS6 Avant (V8 4.0 TFSI de 560 ch, vitesse maximale de 305 km/h, 0 à 100 km/h en 3"9, consommation en cycle mixte de 9,6 l/100 km et émissions de CO2 de 223 g/km).

L'Allroad continue sa route, avec une gamme limitée aux moteurs V6 : un en essence, et trois en diesel. Par contre la version hybride ne figure pas au programme de ce restylage. Pour le moment.

Source : Audi

Pour résumer

A6 de s'offrir une légère remise à niveau. A la fois stylistique et technique, elle concerne toutes les déclinaisons, y compris les Allroad et RS6.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos