par Elisabeth Studer

Opel/Omicron: travail temporaire pour produire l’Astra

Opel prévoit le recours à plusieurs centaines de travailleurs temporaires pour l'aider à livrer son nouveau modèle Astra, a déclaré jeudi un porte-parole au journal allemand Wirtschaftswoche.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Des mesures prises , en partie pour compenser les absences de ses salariés infectés par le COVID-19 et tout particulièrement son très contagieux variant Omicron.

Opel recherche un "soutien immédiat"

Selon l’annonce publiée par l' agence de recrutement Adecco , un constructeur automobile de Rüsselsheim propose 20,27 euros de l'heure. Ce « constructeur automobile de renom » recherche un « soutien immédiat » : dans l'assemblage, en tant qu'assistant de production, dans la logistique d'entrepôt, dans la production et l'assemblage final ou lors de la conduite de chariots élévateurs. Les compléments au salaire horaire normal sont également intéressants pour les quarts de nuit et le travail de nuit, les heures supplémentaires ou le travail du samedi.

Répondant à une question du journal WirtschaftsWoche, Opel a confirmé vouloir recourir temporairement "un nombre moyen de postes à trois chiffres" par l'intermédiaire d'un prestataire de services de personnel. Selon les annonces, les reconversions professionnelles sont les bienvenues.

2100 postes supprimés chez Opel entre début 2020 et 2022

Opel a néanmoins supprimé des milliers d'emplois depuis son rachat par le constructeur automobile français PSA (qui a désormais fusionné avec FCA en vue de former Stellantis) .

Rien que depuis le début de l'année 2020, 2 100 accords de départ volontaire en retraite partielle, préretraite et indemnités de départ ont été signés pour les salariés en Allemagne. En retour, ceux qui sont restés ont bénéficié d'une protection temporaire contre les licenciements jusqu'à la mi-2025.

Tous les signataires de ces accords ne sont pas encore en phase d’inactivité, certains travaillant donc encore chez Opel. Mais la main-d'œuvre permanente diminue de manière prévisible, les initiés affirmant que la production n'a pas été réduite aussi « sévèrement ».

Des travailleurs temporaires nécessaires pour produire l’Astra L

Le recours à des travailleurs temporaires est désormais nécessaires à l'usine principale d'Opel à Russelsheim pour aider à accélérer la production de la nouvelle Astra L, a déclaré le constructeur automobile à Wirtschaftswoche. La livraison de ce nouveau modèle a débuté en janvier 2022.

Notre avis, par leblogauto.com

Une bonne nouvelle pour l’emploi et les employés même si leur contrat ne durera qu’un temps. Au-delà des problèmes dans la chaîne d’approvisionnement générés par la pandémie, reste à savoir comment les entreprises ont pu gérer les absences maladie qui se sont multipliées ces temps derniers.

Autre problème sous-jacent : mettre en adéquation les nouvelles capacités de production induites par la réduction du personnel en activité avec les cadences de livraison nécessaires au lancement d’un nouveau modèle. A moins de vouloir augmenter la productivité, qui plus est avec des intérimaires …

Sources : Reuters, Wirtschaftswoche

Pour résumer

Opel prévoit le recours à plusieurs centaines de travailleurs temporaires pour l'aider à livrer son nouveau modèle Astra, a déclaré jeudi un porte-parole au journal allemand Wirtschaftswoche.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.