Lancer le diaporama
Nissan GT-R R35 MY24
+31
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Nouvelle Nissan GT-R, des airs de Skyline R34

En attendant un hypothétique successeur électrique, le véhicule emblématique de Nissan continue de se faire bichonner et retaper pour rester attractif. Cette fois, elle a un faux air de Nissan GT-R R34 et ce n'est pas vilain.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

La nouvelle Nissan GT-R dévoilée ce matin est pour le marché japonais. En plus de la version "normale", deux éditions spéciales ont été dévoilées : la GT-R Premium Edition T-Spec et la GT-R Nismo. La nouvelle GT-R arrivera sur le marché au printemps quand les Nismo seront plutôt là à l'été.

Ce qui se voit surtout, c'est cette face avant. Avec cette dernière, la génération R35 perd son immense bouche noire pour une version plus proche de la R34 avec une "barre" couleur carrosserie qui la traverse. Le bouclier est aussi redessiné, plus lisse, il intègre toujours des petits feux diurnes mais qui sont désormais des hexagones en quinconce.

En revanche, le profil reste le même avec sa ligne de toit particulière et l'arrière reste massif et "coupé". Il intègre 4 sorties d'échappement monstrueuses et conserve les feux ronds si reconnaissables. Nissan indique avoir retouché aussi l'aérodynamique mais aussi les performances de la voiture. La puissance sortie du VR38DETT, V6 twin-turbo charged DOHC reste à 570 chevaux (419 kW), mais Nissan a retravaillé le son du moteur, et surtout réduit les vibrations et bruits désagréables.

L'édition T-Spec s'inspire selon Nissan des mots "trend" et "traction". Elle dispose de suspensions réglées spécifiquement ainsi que de disques de frein en carbone. La GT-R Nismo de son côté arbore un look encore plus spécial qu'à l'accoutumée. Là encore l'immense calandre noire disparait et elle est présentée dans un bleu gris en lieu et place de l'habituel blanc de Nismo.

Pour cette Nismo, la puissance est toujours de 600 chevaux avec un différentiel mécanique à glissement limité à l'avant. A l'intérieur elle a des baquets carbone Recaro exclusifs revus et corrigés. Et il y a du carbone à profusion pour la version GT-R Nismo Special Edition.

Notre avis, par leblogauto.com

La GT-R perd un peu en bestialité en changeant son avant brutal. Mais, elle y gagne en look et rappelle la R34 ce qui n'est pas déplaisant. Techniquement, cela reste un monstre thermique. En revanche, la GT-R ne devrait pas revenir chez nous. Il faut dire qu'elle subit une double peine avec en France un malus de 50 000 €, et en Europe elle faisait trop de bruit.

Quand on pense que certaines motos sont homologuées à plus de 90 dB et que les voitures selon la norme européenne 540.2014 ne doivent plus dépasser les 71 dB... Bref, il faudra se contenter de posters ou de miniatures bien moins bruyantes.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

La Nissan GT-R R35 est revue par Nissan qui lui donne un faux air de R34 à l'avant. Finie la grande calandre noir, place à de la couleur ton carrosserie.
Techniquement elle n'évolue qu'à la marge et conserve sa puissance jusqu'à 600 chevaux. En revanche, il faudra vous contenter de la regarder de loin en Europe. Snif !

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos