par Thibaut Emme

Nouveaux rappels chez Nissan : encore Takata

L'équipementier japonais Takata est au coeur de dizaines de rappels. En cause, des airbags défectueux produits aux USA. Dernier rappel en date, Nissan qui rajoute 226 326 unités au compteur.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

L'équipementier japonais Takata est au coeur de dizaines de rappels. En cause, des airbags défectueux produits aux USA. Dernier rappel en date, Nissan qui rajoute 226 326 unités au compteur.

Ce rappel porte à 664 628 le nombre de véhicules Nissan aux USA à cause d'un airbag Takata défectueux. Au menu du rappel, on trouve des Infiniti I35, FX35 et FX45, le QX42, mais aussi des Nissan Maxima, Pathfinder et Sentra. Tous produits entre 2001 et 2003, aucun de ces véhicules ne serait, selon Nissan, impliqué dans un accident dû à un airbag non fonctionnel.

Depuis le début des enquêtes de la NHTSA suite à plusieurs accidents avec défaut de l'airbag, ce sont plus de 10 millions d'unités de différents constructeurs qui passent par la case rappel pour s'être fournit auprès de la filiale nord-américaine de Nakata. Pour rappel, l'airbag défectueux peut se déclencher sans raison ou le gonfleur peut être à l'origine d'un incendie. Du coté de Takata ce sont des centaines de millions d'euros qui ont été provisionnés pour cette affaire qui n'en est à coup sur qu'au début.

Source : Nissan, illustration : Alexauto123/Wikimedia (un airbag Takata)

Pour résumer

L'équipementier japonais Takata est au coeur de dizaines de rappels. En cause, des airbags défectueux produits aux USA. Dernier rappel en date, Nissan qui rajoute 226 326 unités au compteur.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.