Lancer le diaporama
Nouveau Subaru BRZ : pas pour nous. Où sont les véhicules plaisir ? 1
+12
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Nouveau Subaru BRZ : pas pour nous. Où sont les véhicules plaisir ?

Subaru a présenté son nouveau BRZ, petit coupé sportivo-jouissif fort d'environ 230 ch. Pourtant, il pourrait ne pas venir chez nous. Où sont passés nos voitures plaisir ?

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Voilà le nouveau Subaru BRZ et ce qui sera très proche (au moins techniquement) du Toyota GT 86. Bien entendu, l'esthétique évolue avec une face avant plus expressive. Le bouclier reçoit une grande ouverture basse centrale flanquée de deux ouvertures latérales agrandies visuellement par un "boomerang" noir.

Le profil est marqué par un grand pli de carrosserie qui part des ailes avant (ouïes pour créer un flux d'air propice à une meilleure aérodynamique) pour souligner les bas de caisse et se fondre en remontant sur les ailes arrière. Le BRZ est toujours ramassé avec un pavillon retombant très fortement et un habitable reculé. L'arrière est surligné par un béquet intégré à la carrosserie façon "queue de canard". Les feux arrière sont très Toyota dans leur dessin avec un J lumineux comme sur les dernières productions du constructeur.

Surtout, c'est sous le capot que cela évolue. On reste sur un moteur atmosphérique Boxer. Mais, ce dernier cube désormais 2,4 litres contre 2 litres auparavant. Et c'est sans doute là que le bât blesse pour la Vieille Europe avec des normes castratrices pour les "atmos" et un turbo qui n'est pas là.

Pourtant, ce petit joujou (enfin ces petits joujoux avec la Toyota 86) sont diablement tentant. Le Boxer est implanté à l'avant, le plus bas possible pour le centre de gravité. La puissance est envoyée aux seules roues arrière. Le véhicule reste léger tout en étant plus rigide que la première génération (+50%) avec une direction encore plus précise nous promet-on.

Il a l'air toujours aussi joueur

Surtout, comme la première mouture, ce nouveau Subaru BRZ devrait être joueur de l'arrière. Une facilité de "danser" tout en maîtrisant la glisse plutôt facilement. Une ballerine sans mauvaise surprise. Le moteur est disponible avec une boîte automatique à 6 rapports, mais reste aussi de base avec une boîte manuelle pour les "puristes". On peut même opter pour des jantes 18 pouces (17 de série) chaussées de Michelin Pilot Sport pour accentuer le côté sportif du BRZ.

Pour le côté pratique, le BRZ reçoit des instruments affichés numériquement via un écran TFT 7 pouces avec des parties LCD. Les fauteuils ont des renforts latéraux augmentés pour mieux maintenir mais aussi ressentir les remontées d'information de la voiture. L'infodivertissement est confié à un écran 8 pouces tactile qui embarque "Subaru Starlink", le système multimédia maison (avec Apple Carplay et Android Auto).

La nouvelle mouture du coupé (coach) plaisir a aussi en fonction des finitions et options des équipements de sécurité active supplémentaires comme le freinage pré-collision, le régulateur adaptatif, etc.

Aux USA, le Subaru BRZ sera a priori commercialisé au début de l'automne 2021. Pour l'Europe, cela semble compromis avec un moteur atmosphérique pour puristes mais pas pour contenter les malussiens adepte de la castration des émissions homologuées.

Notre avis, par leblogauto.com

Il est dommage que l'Europe, et la France en première ligne, soit aussi dogmatique sur les émissions de CO2. En effet, il faudrait plutôt regarder l'usage global du véhicule plus que son émission au kilomètre. Ou alors, il faut être stricte et dogmatique et imposer une consommation maximale en toute circonstance et non sur un cycle WLTP biaisé.

Ici, ce mignon petit Subaru a sans doute une consommation homologuée trop élevée pour ne pas se prendre un malus mortifère pour ses ventes. Pourtant, il est philosophiquement parlant écologique. En effet, il est adepte de la légèreté (moins de 1250 kg) avec une puissance plutôt "modeste" pour une sportive. Mais, affiche une consommation (atmosphérique oblige) qui ne ment pas.

Ces petits véhicules plaisir font souvent peu de kilomètres dans l'année. Au global, malgré une consommation plus élevée, ils polluent souvent moins que la citadine qui va faire le double, ou plus de kilomètres.

En restant sur cette doctrine du malus CO2, la France, et plus généralement l'Europe, biaise totalement le marché. Nous n'aurons plus ces petits véhicules plaisir tandis qu'un SUV PHEV de 1800 kg ou plus pourra échapper au malus... "Va comprendre Charles".

Caractéristiques techniques du Subaru BRZ 2021 aux USA

ModelPremiumLimited
Length/Width/Height (inch)167.9/69.9/51.6
Wheelbase (inch)101.4
EngineType2.4L 4-cylinder horizontally-opposed

(Direct fuel injection and port injection system

<TOYOTA D-4S®>)

Max. Horsepower

(HP)

228
Max. Torque

(lb.-ft)

184
Transmission6MT/6AT
Drive SystemRear Wheel Drive
Suspension

[Front/Rear]

4-wheel independent

MacPherson-type struts, lower L-arms,

coil springs, stabilizer bar/

Double wishbone, coil springs, stabilizer bar

Wheels17-inch

aluminum alloy

18-inch

aluminum alloy

Tires215/45R17215/40R18

Galerie du Subaru BRZ 2021

Pour résumer

Subaru a présenté son nouveau BRZ, petit coupé sportivo-jouissif fort d'environ 230 ch. Pourtant, il pourrait ne pas venir chez nous. Où sont passés nos voitures plaisir ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos