par Elisabeth Studer

Nouveau souffle pour Valeo via l’écran tactile du Renault Espace

Le Valeo qui l’a conçu et qui le fabrique dans son usine d’Annemasse /Vétraz-Monthoux, en Haute-Savoie.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le nouveau Renault Espace est une opportunité pour l’équipementier Valeo de mettre en avant son savoir-faire tout en permettant à la marque au losange de s’afficher dans le haut de gamme. Le grand écran tactile de 9 pouces est en effet l’un des arguments marketing du nouveau véhicule. C’est Valeo qui l’a conçu et qui le fabrique dans son usine d’Annemasse /Vétraz-Monthoux, en Haute-Savoie.

L’équipementier a profité du lancement de l’Espace pour inaugurer officiellement, le 8 avril, la ligne de production dévolue à ce nouveau produit à forte valeur ajoutée. Le directeur général du groupe Jacques Aschenbroich, à la tête de Valéo depuis 2009 a souligné à cette occasion que ce groupe industriel « est l’un des rares à avoir aujourd’hui plus de collaborateurs qu’avant la crise de 2008. »

Grâce au développement de l’électronique embarquée dans les véhicules des constructeurs français, l’équipementier a intégré deux nouvelles lignes de production largement automatisées pour assembler les composants des écrans du nouvel Espace et du Kadjar de la marque au losange. Les écrans de Valeo seront également installés dans les nouvelles Laguna et Scénic.

Une voiture moderne et haut de gamme qui se respecte doit désormais embarquer des écrans tactiles. Un secteur dans lequel Valeo s’est lancé dès 2013, en équipant la nouvelle Peugeot 308, puis le Citroën C4 Cactus. Un virage technologique qui semble lui profiter.

« D’ici à 2016, nous visons 600 000 pièces produites par an pour Renault, quand la ligne de production actuellement dévolue aux Peugeot et aux Citroën atteint 300 000 pièces par an », précise par ailleurs Michel Kubacsi, responsable de la ligne de produit « interrupteurs et tableaux de commandes » de Valeo. Les modèles Renault, que le constructeur a voulu avec un toucher “capacitif”, comme les tablettes et smartphones, et un design proche des tablettes, sont appelés à se décliner dans d’autres modèles de la gamme.

Au final, une véritable bouffée d’oxygène pour l’usine d’Annemasse, tous les écrans tactiles du groupe destinés à des voitures européennes y étant fabriqués. Pour cela, Valeo a mis le paquet : au cours des quatre dernières années, le site a bénéficié de 100 millions d’euros d’investissements en frais de recherche et développement, et de 20 millions en achats de machines. Les écrans devraient représenter quant à eux 50 % du chiffre d’affaires.

A cette occasion Jacques Aschenbroich a qualifié le site d’Annemasse de « tête de pont qui permet d’agir au niveau mondial. » 300 employés travaillent dans cette usine high-tech de Haute-Savoie, dont 80 pour la seule recherche & développement.

Sources : Valeo, Le Figaro, Le Dauphiné

Crédit Photo : Valeo

Pour résumer

Le Valeo qui l’a conçu et qui le fabrique dans son usine d’Annemasse /Vétraz-Monthoux, en Haute-Savoie.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.