par David Christian Koskas

Nouveau Mercedes Classe T

Le Mercedes Classe T s’apprête à débarquer. Ce ludospace assemblé en France à Maubeuge promet un traitement plus premium que son cousin le Renault Kangoo.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Un ludospace signé Mercedes

Vous ne confondrez jamais un Kangoo av ec un Classe T. Ce dernier se démarque nettement par son regard emprunté en partie à la Classe B, les feux étant rigoureusement identiques. La grande calandre accueillant la surdimensionnée Etoile Mercedes ne trompe pas non plus. Les ailes avant sont également différentes, pour mieux accompagner le look de la face avant.

L’arrière se rapproche plus du Renault Kangoo, même si Mercedes a là aussi mis sa patte. Le profil trahit le plus son appartenance à la race des véhicules familiaux avec beaucoup d’espace. On remarque notamment les portes coulissantes et également les barres de toit. Il marque l’écart avec le Citan Tourer que nous avions essayé il y a quelques semaines.

Qualité perçue supérieure et MBUX embarqué

C’est finalement à bord que Mercedes tenait à se différencier le plus de son cousin français. Sur ce point, il n’a rien à voir, avec une ambiance typique de la maison. Les matériaux sont également plus finement choisis. Toutefois il doit quand même partager certaines commandes avec le fournisseur de Renault, à l’instar du bloc de climatisation identique à celui du Duster.

Mais le Classe T embarque l’impressionnant système d’infotainment MBUX, malheureusement sur un écran de seulement 7 pouces. Question place, il n’y a rien à dire, les 5 passagers sont à l’aise. Il pourra même en embarquer 7, dans une déclinaison à l’empattement rallongé. En ce qui concerne la soute, comptez sur 520 litres minimum, voire 2 127. Mercedes va plus loin que Renault en termes de sécurité, avec un airbag supplémentaire entre les sièges avant.

De 95 à 131 chevaux, boite auto en option

Du coté des moteurs, il reprend les deux Diesel de 95 et 116 chevaux. Il pourra compter aussi sur un essence de 131 chevaux. Ils seront associés à une boite manuelle, mais l’on pourra cocher la boite automatique 7G-DCT dans la liste des options. On n’oublie pas non plus la version électrique, qui s’appellera EQT, comme le concept vu il y a quelques mois.  On ne connait pas encore les tarifs, mais ceux-ci devraient démarrer aux alentours des 30 000 euros.

Pour résumer

Le Mercedes Classe T s’apprête à débarquer. Ce ludospace assemblé en France à Maubeuge promet un traitement plus premium que son cousin le Renault Kangoo.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.