par Joest Jonathan Ouaknine

Nordex redémarre l'assemblage du Kia Bongo

Nordex doit prochainement produire des utilitaires Peugeot. Pour autant, le partenaire historique de l'assembleur uruguayen, c'est Kia. La bonne nouvelle, c'est que l'assemblage des Bongo va reprendre.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Nordex doit prochainement produire des utilitaires Peugeot. Pour autant, le partenaire historique de l'assembleur uruguayen, c'est Kia. La bonne nouvelle, c'est que l'assemblage des Bongo va reprendre.

Comme de nombreux assembleurs de l'Uruguay et du Paraguay, les utilitaires de Nordex sont essentiellement destinés au Brésil. Comme ce marché est plus que morose, l'assemblage du Bongo a été stoppé début 2016. Un vrai crève-cœur pour Kia, qui lorgne sur l'Amérique latine.

A l'automne, non seulement Nordex envisageait de reprendre l'activité, mais il prévoyait d'accélérer les cadences avec 1 500 unités annuelles à court terme, puis 1 800 unités. De quoi créer 100 emplois directs et 300 emplois indirects. L'outil industriel aurait été modernisé. Signalons que les véhicules auraient aussi été écoulés en Argentine. Tout ceci était conditionné à la reprise du marché brésilien, qui n'a pas eu lieu.

Cette fois-ci, c'est la bonne ! Prudent, Nordex n'annonce pas d'objectif. Le Bongo version 2017 est identique à celui assemblé jusqu'en 2016. Il est vendu 73 900 reals (soit 21 800€), avec un 3,0l turbo-diesel 130ch.

Crédit photo : Kia Brasil

Source :

Noticias Automotivas

Pour résumer

Nordex doit prochainement produire des utilitaires Peugeot. Pour autant, le partenaire historique de l'assembleur uruguayen, c'est Kia. La bonne nouvelle, c'est que l'assemblage des Bongo va reprendre.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.