par Thibaut Emme

Non, Lancia n'est pas morte

Stellantis vient de dévoiler le plan de relance de la marque Lancia pour les 10 prochaines années. Lancia n'est pas enterrée, qu'on se le dise.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La marque Lancia est l'une des pépites de Stellantis. Pépite certes, mais moribonde depuis des années. Il n'y a plus que la Ypsilon qui est vendue, et uniquement en Italie. Elle s'y vend comme des petits pains, mais cela ne suffit pas pour une marque comme Lancia.

La relance est donc prévue sur les 10 prochaines années. Déjà, il y aura trois nouveaux modèles. A partir de 2024, il y aura un lancement tous les 2 ans. Cela peut paraître peu, en effet, mais par rapport à une gamme mono-modèle...

Que de l'électrique vendu à partir de 2028

En 2024, la nouvelle Lancia Ypsilon, 4 m de long environ, sera 100% électrique à son lancement. Elle devrait avoir une version thermique qui sera disponible jusqu'en 2028. En revanche, 4m c'est une 208 (ce sera sans doute une cousine technique d'ailleurs). L'Ypsilon actuelle est à 3,85 m et ces 15 cm changent beaucoup de chose en ville.

Il va falloir attendre 2026 pour avoir une grande Lancia de 4,60 m de long. SUV ? Berline ? On penche pour le SUV, hélas. 2028 verra une nouvelle "Delta" (le nom n'est visiblement pas définitif) de 4,40 m de long. Le positionnement sera "premium et luxe". En 2028, uniquement des VE seront vendus.

Cinq grands marchés privilégiés en Europe

Mais, les véhicules ne feront pas tout. Pour diriger Lancia, Luca Napolitano, CEO de la marque, a nommé cinq "Brand Manager" (directeurs de marque) en Europe :

  • Paola Picchieri pour la France (cf. image ci-après) elle est aussi patronne France d'Alfa Romeo
  • Niccolò Biagioli pour l'Allemagne
  • Francesco Colonnese pour l'Espagne
  • Patrice Duclos pour la Belgique et le Luxembourg
  • Patrick Zegwaard pour les Pays-Bas

Ces cinq grands marchés seront donc les priorités pour Lancia pour se relancer. Cela passera - hors d'Italie - par une présence dans 60 grandes villes, avec un réseau de 100 distributeurs. Mais, Lancia repose aussi son plan de relance sur 50% des ventes en ligne. Un pari pour une relance.

Notre avis, par leblogauto.com

La marque Lancia n'est pas simple à relancer. Elle a une image multiple, un peu comme Citroën en France. Ces marques ont historiquement produit des véhicules de luxe, des véhicules sportifs, des populaires et des "puces" de ville. Sur quel créneau relance-t-on une telle marque ? Si on relance une grande voiture premium, certains rappelleront la Delta. Si on abandonne l'Ypsilon (la survivante) c'est aussi un pan de la marque qui disparaîtrait, etc.

En industrie automobile, il n'y a pas de baguette magique et il faudra un peu de temps pour relancer la marque. Elle sera attendue au tournant. On devrait avoir des bases Stellantis évidemment (ex-PSA ?).

Pour résumer

Stellantis vient de dévoiler le plan de relance de la marque Lancia pour les 10 prochaines années. Lancia n'est pas enterrée, qu'on se le dise. Trois nouveaux modèles, une distribution en ligne pour partie, etc. Cinq "brand managers" sont nommés.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.