par Elisabeth Studer

Nissan réduit sa production aux USA pour sa rentabilité

Nissan réduit actuellement sa production de véhicules en Amérique du Nord de près de 20%. Objectif affiché : faire face à la baisse de la rentabilité observée aux Etats-Unis, son principal marché. Une information relayée par le quotidien japonais Nikkei.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Une politique des prix agressive au final peu rentable

Le deuxième constructeur automobile nippon a ainsi pris des mesures en vue de ralentir sa production aux États-Unis, alors que la progression des ventes observée actuellement outre-Atlantique résulte en grande partie d'une démarche commerciale agressive conduisant les constructeurs à pratiquer fortes remises et cessions de parcs automobiles. Une politique qui aura pour conséquence d'éroder la rentabilité du deuxième marché automobile mondial.

Selon le Nikkei, des ralentissements de cadence sont déjà en cours dans deux usines d'assemblage aux États-Unis et trois au Mexique. Le journal ajoute que l'activité des employés sera toutefois maintenue et que les chaînes de production ne seront pas complètement interrompues, le retour à la normale devant être réalisé au plus tard cette année.

Pas d'annonce officielle de Nissan, mais ….

Nissan a toutefois indiqué que les informations fournies par le Nikkei ne reposaient sur aucune annonce officielle de sa part. Néanmoins, selon les chiffres fournis par l'entreprise, la production américaine de véhicules Nissan - y compris les populaires cross-over Rogue et berlines Altima - a chuté de 9,2% au cours de l'exercice clos en mars. Et ce, alors qu'une augmentation des ventes avait été observée en 2016.

En avril dernier, lors du salon NADA, Dan Mohnke, chef des ventes Nissan aux États-Unis, avait déclaré aux concessionnaires de la marque que le constructeur prévoyait une réduction de la production et des stocks au cours de l'exercice débutant le 1er avril 2018.

Au début du mois de mai, Nissan a réaffirmé qu'il réorientait sa stratégie américaine vers une politique de rentabilité soutenue, axée sur une croissance agressive, et qu'il avait réduit l'utilisation de ses usines de production afin de permettre à ses concessionnaires de vendre leurs stocks accumulés.

Les ventes dégringolent

Depuis le début de l'année 2018, Nissan  a vu ses ventes chuter de 6,5% aux États-Unis. Une contre-performance due en partie à la faible demande enregistrée pour sa berline Altima, dont un nouveau modèle  sera commercialisé dans les prochains mois de 2018. Rien qu'en avril, les ventes du constructeur ont chuté de 28%.

Sources : Nikkei, Automotive News

Crédit Illustration : Nissan

Pour résumer

Nissan réduit actuellement sa production de véhicules en Amérique du Nord de près de 20%. Objectif affiché : faire face à la baisse de la rentabilité observée aux Etats-Unis, son principal marché. Une information relayée par le quotidien japonais Nikkei.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.