Lancer le diaporama
New York 2018 : Cadillac XT4 1
+34
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

New York 2018 : Cadillac XT4

Avec le crossover XT4, Cadillac descend en gamme et s’aventure pour la première fois sur le territoire des modèles compacts, à l’aube d’un nouveau plan de relance. Et avec ce modèle plus appropriable, la marque américaine pourrait rêver à nouveau d’Europe ?

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le XT5 a redonné un peu de souffle à Cadillac, en particulier en Chine. Le XT4 compte donc suivre cet exemple, et amorce aussi une vague de lancements qui nous fera découvrir une nouvelle Cadillac tous les 6 mois jusqu’en 2021. Un plan de reconquête qui n’est pas le premier pour la marque américaine, loin de là.

Avec ce XT4, présenté comme un crossover compact, Cadillac descend donc pour la première fois sur le segment C. Avec un modèle qui reste sur le haut du segment avec ses 4599 mm de long et 1881 mm de large. C’est qu’il est basé sur la plateforme E2XX, plutôt pensée pour des berlines des segment D / E. C’est en effet elle que l’on retrouve sous les carrosseries des Chevrolet Malibu, Buick Lacrosse ou Opel Insignia…

Il s’agit donc d’un modèle à roues avant motrices, ou 4 roues motrices en option. Il sera uniquement proposé avec un 2.0 Turbo de 177 kW / 240 ch et 350 Nm, avec une boîte automatique 9 rapports. Question châssis, Cadillac annonce un châssis sport avec amortissement piloté, ainsi qu’un freinage qui passe à la technologie électro-hydraulique, la pression du circuit de freinage étant désormais assurée par une pompe électrique.

Suite à l’accueil positif des XT5 ou CT6, il n’est pas l’heure de changer de style chez Cadillac, et l’on retrouve donc les phares et feux verticaux, qui prennent ici plus que jamais leur sens avec les éclairage à LED plus fins. C’est la partie arrière qui apporte le plus de nouveauté  avec le travail en volumes autour de la custode pour masquer la hauteur

Nouveauté, la gamme sera déclinée en Y, avec une version de base Luxury, et deux versions hautes aux ambiances distinctes : Premium Luxury et Sport. Cette dernière se distingue par ses habillages noir laqué et non plus chromés. Petite révolution à bord, avec l’adieu au tout tactile. Les dernières Cadillac avaient montré un retour à de vrais boutons, le XT4 ajoute une commande rotative pour le système d’info-divertissement connecté. On notera aussi la position très inclinée de l’écran 8 pouces. Cadillac ne cède donc pas à la mode de l’écran planté au sommet de la planche.

Le XT4 aura droit à ses aides à la conduite classiques (angle mort, maintien dans la voie, risque de collision, régulateur de vitesse adaptatif…). Plus la spécificité maison du rétroviseur intérieur associé à une caméra et un écran (Camera Mirror).

Pour résumer

Avec le crossover XT4, Cadillac descend en gamme et s’aventure pour la première fois sur le territoire des modèles compacts, à l’aube d’un nouveau plan de relance. Et avec ce modèle plus appropriable, la marque américaine pourrait rêver à nouveau d’Europe ?

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos