par Frederic Papkoff

New-York 2013 : Jeep Cherokee

Après avoir lancé la Dart, Fiat s'attaque à un gros morceau avec son premier renouvellement d'un modèle de la gamme Jeep. Avec à la clé un potentiel de croissance. nouvelle plateforme, style novateur, mais des capacités préservées hors du bitume...

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Renouvellement d'importance pour Chrysler et Fiat avec cette nouvelle génération de SUV qui marque le retour de l'appellation Cherokee sur le marché américain. Cherokee, un nom chargé d'histoire et d'imaginaire avec un lignée qui remonte aux années 70, mais qui a surtout "inventé" le SUV en étant le premier du genre à reposer sur une structure autoportante...

Une conception qui reste bien entendu en vigueur sur le dernier né de la gamme, qui reprend la plateforme Compact US Wide Fiat / Chrysler déjà utilisée par la Dart. Long de 4624 mm et large de 1858, le Cherokee se distinguera bien sûr par son style qui continue à renouveler le style Jeep, assez figé dans les années 2000. Caractère dominant, la calandre incurvée et non plus strictement verticale, et bien entendu les optiques étagées. A l'arrière dynamisme également de mise avec les feux horizontaux qui soulignent la lunette.

Jeep est bien entendu attendu au tournant sur le registre des capacités hors piste. Pour répondre, le constructeur propose trois versions de transmission intégrale :

- Jeep Active Drive I : version classique et totalement automatique sans intervention du conducteur

- Jeep Active Drive II : une transmission intégrale plus complète dotée d'un boitier de transfert double vitesse avec gamme courte. En supplément, la garde au sol est relevée de 2,5 cm

- Jeep Active Drive Lock : ajoute un verrouillage de différentiel arrière sur l'Active Drive II

Le tout est complété du système Selec-Terrain avec 5 modes de fonctionnement différents. Comme promis, le Cherokee est doté d'une version "Tail rated", nommé Trailhawk. Une garde au sol plus élevée de 220 mm, la transmission intégrale Jeep Active Drive Lock, boucliers avant et arrière spécifiques pour améliorer les angles d'attaque (29°8) et de départ (32°1, angle de passage ventral de 23°3).

Sous le capot, le client aura le choix entre le 4 cylindres (Tigershark Multiair) de 2,4l (137 kW / 186 ch / 232 Nm) et le dernier né des V6 Pentastar. Avec une cylindrée qui passe de 3,6l à 3,2l, il développe 199 kW / 271 ch et 316 Nm. tous deux sont proposés avec ou sans la transmission intégrale, et surtout avec la toute nouvelle boîte automatique à 9 rapports, fournie par ZF. Land Rover a d'ailleurs soufflé la politesse à Jeep en ce qui concerne la première mondiale de cette nouvelle boîte. Des ensembles mécaniques qui doivent améliorer la consommation de 45% par rapport au modèle sortant, il est vrai bien peu exemplaire en la matière.

A bord, le style sobre de la planche de bord s'accompagne d'une quantité de nouveaux équipements, de l'écran 7" reconfigurable au centre de l'instrumentation au volant chauffant, en passant par les sièges avant ventilés / chauffants, le volant chauffant, le système de stationnement semi-automatique ParkSense. Les aspects purement pratiques n'ont pas été oubliés, avec un siège passager avant rabattable, une banquette coulissante ou encore un système de partitionnement du coffre. Autre équipement caractéristique, le toit ouvrant qui sera au choix panoramique en verre, ou en toile.

Le Cherokee ne peut ignorer l'arrivée des aides à la conduite et se dote ainsi en série ou option, dont le régulateur de vitesse adaptatif, l'alerte (et intervention) de risque de collision frontale, l'assistance active au maintien dans la file de circulation (Lane Keeping).

Source : Jeep

Pour résumer

Après avoir lancé la Dart, Fiat s'attaque à un gros morceau avec son premier renouvellement d'un modèle de la gamme Jeep. Avec à la clé un potentiel de croissance. nouvelle plateforme, style novateur, mais des capacités préservées hors du bitume...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.