par Frederic Papkoff

Mondial Auto Paris 2010 : Range Rover Evoque

Le concept LRX avait fait sensation lors de son apparition. Avec la version de production, baptisée Land Rover démontre qu'il est possible de passer du rêve à la réalité sans rien perdre du style du concept. Son passage dans le giron de Range Rover témoigne de la volonté de positionner l'engin plus haut en gamme, créant une véritable scission de fait de la marque.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le concept LRX avait fait sensation lors de son apparition. Avec la version de production, baptisée Range Rover Evoque, Land Rover démontre qu'il est possible de passer du rêve à la réalité sans rien perdre du style du concept. Son passage dans le giron de Range Rover témoigne de la volonté de positionner l'engin plus haut en gamme, créant une véritable scission de fait de la marque.

Apparu comme un modèle, le Range Rover est devenu avec le Range Rover Sport une famille au sein de la gamme Land Rover. Une famille située clairement tout en haut de la hiérarchie. L'apparition de l'Evoque vient modifier cet équilibre. De par ses dimensions, 4m35 de long, l'Evoque vient en effet se positionner au dessous d'un Freelander. Ainsi, la gamme se trouve désormais séparée avec les modèles haut de gamme Range Rover d'une part, et les modèles plus purs et durs portant le nom Land Rover. La communication du constructeur va jusqu'à faire de Range Rover une marque, ne citant Land Rover qu'en cas d'absolue nécessité. Le Logo Land Rover (cité dans ce paragraphe quasiment autant de fois que dans l'ensemble des 42 pages du dossier presse) n'apparaît d'ailleurs pas sur le véhicule. Une nouvelle approche que le constructeur devra mener avec prudence lors du renouvellement des Freelander et Discovery (si remplacement il y a).

Avec ce modèle, la marque arrive à concilier le style très anguleux hérité des premiers Range Rover, avec une allure plus dynamique, qui lui vaut le surnom de crossover coupé. Le style a déjà été longuement commenté, mais Land Rover nous propose désormais de découvrir l'habitacle.

On y retrouve aussi des traces des autres modèles de la gamme, dans l'allure générale de la planche de la console dont les éléments horizontaux et verticaux s'entrecroisent, mais aussi de Jaguar. A l'image de la commande de boîte de vitesse rotative qui sort de la console lors de la mise en route... Une mise en route qui devient, comme la Jaguar XF, une véritable chorégraphie de lumière, dont il est possible de personnaliser la couleur. Cuir, jusqu'à 10m2, et aluminium viennent confirmer le caractère à la fois haut de gamme et plus dynamique. Trois ambiances sont proposées : Pure, Prestige (jantes 19 pouces, intérieur mariant cuir et bois) et Dynamique (jantes 20 pouces, extérieur bicolore, intérieur plus sombre avec touches de couleur).

Le châssis, dont on ignore encore exactement l'origine technique, bénéficie de réglages censés lui conférer un caractère dynamique, mais l'aspect tout terrain n'est pas négligé, avec de longs débattements, et bien entendu le système Terrain Response.. Enfin, sur les modèles à transmission intégrale (système Haldex), puisque l'Evoque sera le premier modèle de la gamme à être proposé avec seulement deux roues motrices. On notera également la présence d'amortisseurs pilotés MagneRide, dont la raideur varie très rapidement selon l'application d'un champ magnétique sur le liquide qu'ils renferment, contenant des particules métalliques. De quoi ajouter un mode "Dynamique" au Terrain Response...

La gamme de moteurs témoigne de la volonté de le positionner en haut de la gamme. Pas de Range Rover au rabais, et l'offre diesel reprend le 2.2 proposé en version 150 ou 190 ch, et un seul moteur essence est disponible pour le moment : 2.0 Turbo injection directe de 240 ch, autrement connu sous le nom d'Ecoboost... Si les moteurs diesel laissent le choix entre boîte de vitesse manuelle ou automatique à 6 rapports, le modèle essence ne propose que la seconde alternative. Les modèles à boîte manuelle reçoivent un système Stop&Start. La version 2 roues motrices diesel de 150 ch, baptisée eD4 ast annoncée à moins de 130 g/km de CO2. La version standard de 150 ch à 4 roues motrices est dénommée TD4, et la version 190 ch SD4.

Les équipements technologiques sont à la page, avec système de stationnement en créneau automatisé, surveillance d'angle mort, caméras pour une vision à 360°, navigation avec disque dur, écran central à double angle de vision, système audio Meridian 825W à 17 haut-parleurs, écrans aux places arrières, accès sans clé, hayon motorisé, phares à fonction code / route automatique, volant chauffant...

Source : Land Rover

Pour résumer

Le concept LRX avait fait sensation lors de son apparition. Avec la version de production, baptisée Land Rover démontre qu'il est possible de passer du rêve à la réalité sans rien perdre du style du concept. Son passage dans le giron de Range Rover témoigne de la volonté de positionner l'engin plus haut en gamme, créant une véritable scission de fait de la marque.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.