par Joest Jonathan Ouaknine

Mitsubishi Mirage Sports

Chez Mitsubishi, il y a une longue tradition de citadines sportives. Hélas, la lignée s'arrête avec la Colt. La Mirage/Space Star doit se contenter de motorisations économiques. L'importateur malaisien tente de remédier à cela avec une version d'apparence sportive. On précise bien "d'apparence"...Le 1,2l 78ch, avec son 0-100km/h en 11,7 secondes, reste donc d'origine.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Chez Mitsubishi, il y a une longue tradition de citadines sportives. Hélas, la lignée s'arrête avec la Colt. La Mirage/Space Star doit se contenter de motorisations économiques. L'importateur malaisien tente de remédier à cela avec une version d'apparence sportive. On précise bien "d'apparence"...Le 1,2l 78ch, avec son 0-100km/h en 11,7 secondes, reste donc d'origine.

Par contre, elle s'offre un bouclier avant, un bouclier arrière (intégrant un diffuseur) et des bas de caisse plus sportifs. Les jantes sont des 15 pouces en alliages.

A l'intérieur, elle reçoit des sièges en cuir (griffés "Mirage Sports"), une radio+CD avec bluetooth et écran tactile et des tapis de sols (également griffés.)

Le démarrage par bouton et la climatisation automatique, également cités, font déjà parti de la dotation "normale".

La production sera limitée à 400 unités, au prix de 68 004,50 ringgit (16 100€.)

Source:

Mitsubishi

A lire également:

Essai: Mitsubishi Space Star, le chameau nippon

Mitsubishi Mirage/Space Star 100 000 unités au compteur

Pour résumer

Chez Mitsubishi, il y a une longue tradition de citadines sportives. Hélas, la lignée s'arrête avec la Colt. La Mirage/Space Star doit se contenter de motorisations économiques. L'importateur malaisien tente de remédier à cela avec une version d'apparence sportive. On précise bien "d'apparence"...Le 1,2l 78ch, avec son 0-100km/h en 11,7 secondes, reste donc d'origine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.