par Pierre-Laurent Ribault

Mise à jour de la Lexus GS : 460 pour commencer, et V10 à l'horizon ?

Première voiture du groupe Toyota à appliquer la doctrine stylistique L-Finesse en 2005, la Lexus GS n'a pas vieilli et subit un restylage des plus légers, en particulier autour des phares et des rétroviseurs qui intègrent dorénavant les clignotants. Mais, plus notablement, la hiérarchie au sein de la gamme se trouve chamboulée: la GS450h, jusqu'à présent tête de série et étendard éco-technologique, rentre dans le rang par la faute de la promotion accordée à sa dauphine la GS430.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Première voiture du groupe Toyota à appliquer la doctrine stylistique L-Finesse en 2005, la Lexus GS n'a pas vieilli et subit un restylage des plus légers, en particulier autour des phares et des rétroviseurs qui intègrent dorénavant les clignotants. Mais, plus notablement, la hiérarchie au sein de la gamme se trouve chamboulée: la GS450h, jusqu'à présent tête de série et étendard éco-technologique, rentre dans le rang par la faute de la promotion accordée à sa dauphine la GS430.

Celle-ci va se voir offrir dès le mois d'octobre le V8 4,6l de la LS qui, sans le système d'injection directe de celle-ci, développe 342 ch pour 460 Nm de couple à 4100 tr/mn. Elle reçoit en même temps la fameuse boîte automatique à 8 rapports vue dans la LS et l'IS-F et passe d'un souffle devant sa consoeur électrisée. Cette nouvelle mouture prend logiquement le nom de GS460.

Le symbole de cette prise de pouvoir n'est pas négligeable, même si depuis l'apparition de la LS600h la GS450h n'a plus la même visibilité.

La nouvelle de cette mise à jour de la gamme ne serait pas complète sans évoquer la rumeur de plus en plus insistante d'une GS-F faisant suite à l'IS-F et qui, dans le même esprit d'overdose de puissance, serait équipée du V10 de la LF-A. Cette voiture, que Toyota n'a pas confirmé, pourrait faire son apparition en 2010.

Ainsi va la vie dans le petit monde des grosses voitures.

Source: lexustimes.jp et Motorauthority

Lire également:

Lexus GS450h, l'hybride sur le cou

Pour résumer

Première voiture du groupe Toyota à appliquer la doctrine stylistique L-Finesse en 2005, la Lexus GS n'a pas vieilli et subit un restylage des plus légers, en particulier autour des phares et des rétroviseurs qui intègrent dorénavant les clignotants. Mais, plus notablement, la hiérarchie au sein de la gamme se trouve chamboulée: la GS450h, jusqu'à présent tête de série et étendard éco-technologique, rentre dans le rang par la faute de la promotion accordée à sa dauphine la GS430.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.