par Nicolas Anderbegani

Mini précise sa stratégie et son plan produit

Mini a détaillé sa stratégie à long terme et un plan produit qui prévoit un renouvellement rapide de la gamme, ainsi que des nouveautés.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

électrification et Chine en ligne de mire

Sans surprise, Mini entend renforcer l'électrification de sa gamme. Actuellement, les EV ne représentent que 15% des ventes de la marque anglaise mais l'objectif est porté à 50% d'ici 2027. Mini annonce aussi une "deadline" : le dernier modèle à combustion sera lancé en 2025 et l'électrification complète sera réalisée au début de la prochaine décennie. La stratégie commerciale vise en particulier la Chine, le premier marché mondial. Mini annonce son passage d'une marque d'importation à celui de constructeur local. À partir de 2023, les nouveaux modèles du segment des petites voitures développés pour la mobilité électrique seront produits en Chine, au sein d'une nouvelle usine. Tous les autres modèles, y compris la Mini Cabriolet dont le lancement est prévu en 2025, seront produits à l'usine d'Oxford, qui reste le cœur de la production malgré le Brexit.

Le retour de la reine

L'actuelle Mini Hatch prendra sa retraite en 2023, après une décennie de carrière et deux restylages. Sa remplaçante sera produite à Oxord, avec des motorisations électriques et thermiques. Des photos de camouflage ont été récemment diffusées, laissant entrevoir des phares ronds de grande taille, un toit plat caractéristique mais des rétroviseurs et un capot redessinés.

La Coutryman sera également renouvelée en 2023, là aussi avec des moteurs thermiques conventionnels et une version 100% électrique qui devrait entraîner la fin de la variante PHEV, mais contrairement à l'actuelle génération qui est produite en Inde et aux Pays-Bas, cette voiture sera construite dans l'usine du groupe BMW à Leipzig, ce qui en fera la première Mini fabriquée en Allemagne. Elle prendra du volume pour devenir un vrai crossover du segment C, en passant notamment de l'ex-plateforme UKL pour la nouvelle baptisée "CLAR".

Agrandissement de gamme en vue

Enfin, Mini annonce un "engagement accru" dans le segment des compactes haut de gamme. Sans donner plus de détails, Mini parle d'un nouveau concept de véhicule qui répondra aux souhaits de nombreux clients pour "plus d'espace et de confort, et une vmodularité accrue". Doit-on y voir le retour du "Paceman" qui a été produit chez Magna Steyr de 2012 à 2016 ? Ce modèle s'inspierera probablement du concept Urbanaut.

source : bmwmedia

Pour résumer

Mini a détaillé sa stratégie à long terme et un plan produit qui prévoit un renouvellement rapide de la gamme, ainsi que des nouveautés.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.