par Patrick Garcia

MG Rover, chronique de l'absurde

Le "devenir" des restes encore fumants de MG Rover n'a pas fini d'alimenter la chronique. Puisque les fossoyeurs ont quitt la table, ne restent plus que les charognards, avides de droits et d'outils de production prix casss. Le dernier en date se nomme Geely Automobile Holdings, constructeur chinois ambitieux (plonasme), qui dclare tre interess par quelques bribes de technologie dont le dfunt n'a plus utilit, forcment. Comme pour s'excuser d'tre de la mme nationalit que la mortifre SAIC, Geely avance une certaine antriorit dans les relations avec la firme britannique. Comme s'ils pouvaient en tirer bnfice auprs des liquidateurs...
Dans le feuilleton post mortem de MG-Rover, Geely Automobile Holdings fait toutefois suite une multitude de "bonnes volonts" prtes reprendre tout ou partie du constructeur. Cette dbauche d'enthousiasme aura permis de mettre en lumire quelques absurdits symptomatiques des contractualits comtemporaines.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Le "devenir" des restes encore fumants de MG Rover n'a pas fini d'alimenter la chronique. Puisque les fossoyeurs ont quitt la table, ne restent plus que les charognards, avides de droits et d'outils de production prix casss. Le dernier en date se nomme Geely Automobile Holdings, constructeur chinois ambitieux (plonasme), qui dclare tre interess par quelques bribes de technologie dont le dfunt n'a plus utilit, forcment. Comme pour s'excuser d'tre de la mme nationalit que la mortifre SAIC, Geely avance une certaine antriorit dans les relations avec la firme britannique. Comme s'ils pouvaient en tirer bnfice auprs des liquidateurs...
Dans le feuilleton post mortem de MG-Rover, Geely Automobile Holdings fait toutefois suite une multitude de "bonnes volonts" prtes reprendre tout ou partie du constructeur. Cette dbauche d'enthousiasme aura permis de mettre en lumire quelques absurdits symptomatiques des contractualits comtemporaines.

Il y a bien eu les velleits de quelques britanniques passionns ou opportunistes et celles de Nicolai Smolensky, via TVR, mais le seul rsultat toutes ces tractations est la dcouverte de quelques incongruits administratives.
Si la SAIC a obtenu la technologie et les droits de fabrication des Rover 75, en revanche, ils ne peuvent pas utiliser le sigle de la marque ROVER, proprit de BMW qui se dit prt ngocier eventuellement une cession en cas de blocage ?! SAIC peut donc construire des Rover 75 de technologie BMW mais pas sous leur nom d'origine.... vous suivez?
Sur cet imbroglio, arrivent les exils de Lotus prts reprendre les droits de fabrication de la MG TF et prenniser la tradition du roadster anglais. Mais surprise, en dmlant un peu l'echeveau, ils s'apercoivent que le badge MG n'appartient plus BMW mais qu'il a t cd aux chinois de SAIC ... par erreur et contre leur gr !! Tout comme la proprit intellectuelle du roadster TF ainsi que de la supercar SV qui n'auront aucun dbouch en Chine puisqu'il n'existe pas de march pour ce genre d'autos!
Si tout cela, on ajoute que les Rover 25/45 sont une base Honda ractualise depuis une dizaine d'anne et que la City Rover n'est rien d'autre qu'une Tata indienne, il y a fort parier que l'extrme complexit de ce patchwork risque de rebuter plus d'un repreneur potentiel. No sense please, they're no British!

to be continued...

Sources: Piston Heads
             Autoactu

Lire galement:
MG-Rover : trop britannique?
MG-Rover vers la liquidation
MG-Rover proche du dpt de bilan
MG-Rover... The end
Pathtique disparition de MG-Rover

Pour résumer

Le "devenir" des restes encore fumants de MG Rover n'a pas fini d'alimenter la chronique. Puisque les fossoyeurs ont quitt la table, ne restent plus que les charognards, avides de droits et d'outils de production prix casss. Le dernier en date se nomme Geely Automobile Holdings, constructeur chinois ambitieux (plonasme), qui dclare tre interess par quelques bribes de technologie dont le dfunt n'a plus utilit, forcment. Comme pour s'excuser d'tre de la mme nationalit que la mortifre SAIC, Geely avance une certaine antriorit dans les relations avec la firme britannique. Comme s'ils pouvaient en tirer bnfice auprs des liquidateurs...
Dans le feuilleton post mortem de MG-Rover, Geely Automobile Holdings fait toutefois suite une multitude de "bonnes volonts" prtes reprendre tout ou partie du constructeur. Cette dbauche d'enthousiasme aura permis de mettre en lumire quelques absurdits symptomatiques des contractualits comtemporaines.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.