Lancer le diaporama
MG MG4
+7
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

MG MG4 : ambitieuse

Qu’on se le dise, le marché européen des berlines électriques compactes va devoir tenir compte de cette nouvelle concurrence d’essence chinoise. Propriété depuis 2006 de SAIC, MG dévoile les caractéristiques techniques de la MG4, qui ambitionne de rivaliser avec les Citroën ë-C4, Nissan Leaf, Renault Mégane 5 E-Tech et autres Opel Astra-e et Peugeot e-308 à venir.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Une gamme qui s'élargit vite

Présente en France depuis 2020, la gamme MG est déjà forte de 5 modèles dont 4 SUV (MG Marvel R, MG EHS à motorisation hybride rechargeable, SUV urbain MG ZS EV 100 % électrique, MG ZS à moteur essence ) et un gros break MG5 à moteur électrique.

La MG4 électrique va permettre à MG Motor de faire son entrée sur le segment des berlines compactes 100% électriques, un segment promis à un bel essor sur le vieux continent. Il s’agit du premier modèle MG basé sur la nouvelle plateforme modulaire MSP (Modular Scalable Platform) développée par SAIC Motor, la société mère de MG. Cette architecture modulaire a été pensée pour permettre plus de flexibilité, d’optimisation de l’espace, de gain de poids et de technologies avancées, jouant donc un rôle important dans la stratégie de croissance de MG en Europe. Avec une longueur de 4 287 mm, une largeur de 1 836 mm et une hauteur de 1 504 mm, ce nouveau modèle entend proposer 5 places et une bonne habitabilité.

Modularité de la batterie

MG communique beaucoup sur sa batterie particulièrement fine disponible dans des capacités allant de 51 kWh à 64 kWh et permettant su le papier une autonomie allant jusqu’à 450 kilomètres en cycle WLTP. La faible hauteur de la voiture est rendue possible par sa batterie particulièrement plate de 110 mm de haut. Associée à la nouvelle conception du système de refroidissement, la batterie “ONE PACK” offre selon le constructeur des avantages d’intégration, donc de gain de place et de poids, ainsi que de longévité. Dans le système de batterie “ONE PACK”, la taille physique (à l’exception de la hauteur) et les connecteurs de toutes les batteries sur la plateforme sont identiques. Grâce à cette conception, il est théoriquement possible d’utiliser facilement des batteries allant de 40 kWh à 150 kWh. De quoi couvrir les besoins de plusieurs segments et, selon MG, de permettre « d’acheter une petite batterie dans un premier temps, puis la remplacer et la mettre à niveau lorsqu’une plus grande autonomie est nécessaire ».

D’autres variantes de la MG4 Electric seront prévues, notamment une version équipée d’une transmission intégrale. Pour la plus grande batterie, le moteur électrique transmet une puissance maximale de 150 kW (204 ch) à l’essieu arrière. La version à batterie de 51 kWh développe quant à elle 125 kW (170 ch). La MG4 Electric accélère de 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes, tandis que la vitesse maximale est fixée à 160 km/h.

La plateforme MSP et les composants qui lui sont associés sont également prêts pour la mise en œuvre de futures technologies avancées. MG annonce que la recharge pourra être portée de 400 à 800 V rapidement à l’avenir. En outre, le groupe motopropulseur est capable de prendre en charge les futurs systèmes d’échange de batterie BaaS (Battery as a Service). L’architecture permet aux véhicules de recevoir des mises à jour à distance (over-the-air, OTA) tout au long de leur cycle de vie. Enfin, la plateforme est équipée d’un système de cartographie complète de l’environnement en essaim (PP CEM), nécessaire aux solutions avancées de conduite autonome.

 

 

Pour résumer

La MG4 sera lancée en Europe à partir du quatrième trimestre 2022. Les prix ne sont pas encore connus. En attendant la réalité du terrain et des premiers essais, cette berline compacte électrique entend se faire une place au soleil en Europe.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos