par Patrick Garcia

Mercedes SL revisitée

4 ans après sa naissance, la Mercedes SL subit son premier lifting. La déliquescence physique de l'objet n'étant pas encore une réalité, les retouches esthétiques sont mineures et il faut être "furieux Mercedophile" pour les repérer au premier coup d'oeil. En fait, la remise à niveau concerne aussi l'endoderme. Nouveau package de couleurs et de matière pour l'intérieur (qui est aussi extérieur en version découverte !?) mais aussi un remaniement technique sous le capot pour une auto que l'honnêteté oblige à dire qu'elle n'avait guère besoin d'un lifting.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

4 ans après sa naissance, la Mercedes SL subit son premier lifting. La déliquescence physique de l'objet n'étant pas encore une réalité, les retouches esthétiques sont mineures et il faut être "furieux Mercedophile" pour les repérer au premier coup d'oeil. En fait, la remise à niveau concerne aussi l'endoderme. Nouveau package de couleurs et de matière pour l'intérieur (qui est aussi extérieur en version découverte !?) mais aussi un remaniement technique sous le capot pour une auto que l'honnêteté oblige à dire qu'elle n'avait guère besoin d'un lifting.

Le moteur V8 5.5l du SL 500 nouveau développe 388 ch pour 530 Nm de couple et permet un 0 à 100 km/h en 5.4 s contre 6.2 pour l'ancien modèle, qui fait dès lors figure de papy presqu'asthmatique.
En exécution SL 350, un nouveau nouveau (non il n'y a pas de répétition) moteur V6 272 ch fait son apparition, autorisant le 0 à 100 km/h en 6.6 s. Chacun des 2 moulins étoilés revendique des consommations en baisse malgré l'augmentation de puissance.
Le SL 600 abrite le V12 biturbo amélioré puisqu'il couve une écurie de 517 ch (830 Nm) et vous propulsera de votre garage à 100 km/h en 4.5 s.

La nouvelle boite automatique 7G-Tronic, à... 7 rapports (evidemment) sera proposée en option.

La suspension active ABC est repensée dans un souci de meilleure efficacité. D'origine sur les SL 600 et 500, elle vous en coutera pour l'obtenir (en option) sur la SL 350. Dans le "repensage", quelques puces ont sauté pour s'assurer d'une meilleure fiabilité électronique. Le SBC (freinage "sans fil" assisté) n'est plus de la partie sur aucune Mercedes.

Autant l'avouer, le budget design de Mercedes a certainement du être amputé puisque le renouveau de style que l'on peut qualifier de cosmétique se situe dans un bouclier avant redessiné et des feux arrières à peine modifiés, des jantes et des coloris nouveaux. La Nouvelle Renault Megane fait presque mieux !

L'intérieur est également retouché avec un coffre au volume majoré de 22 litres (339 au total) et à l'accès facilité  grâce à un nouveau système optionnel qui permet de relever le toit replié pour parvenir au coffre annoncé comme le plus grand de la catégorie. Le poste de conduite est remanié pour donner le sentiment du neuf avec pas grand chose. Disons quand même que 4 ans, ça n'est pas si vieux !

L'auto sera disponible en Mars dans les concessions. Les prix allemands :
SL 350: 81,548 euros
SL 500: 102,544 euros
SL 600: 134,096 euros

Lire également: Detroit 2006 : Mercedes S 65 AMG, ze boss
                        Mercedes CL

Pour résumer

4 ans après sa naissance, la Mercedes SL subit son premier lifting. La déliquescence physique de l'objet n'étant pas encore une réalité, les retouches esthétiques sont mineures et il faut être "furieux Mercedophile" pour les repérer au premier coup d'oeil. En fait, la remise à niveau concerne aussi l'endoderme. Nouveau package de couleurs et de matière pour l'intérieur (qui est aussi extérieur en version découverte !?) mais aussi un remaniement technique sous le capot pour une auto que l'honnêteté oblige à dire qu'elle n'avait guère besoin d'un lifting.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.