Lancer le diaporama
McLaren présente la Senna 1
+11
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

McLaren présente la Senna

Voilà la toute nouvelle McLaren. Il y a de fortes chances pour qu'elle ne vous laisse pas indifférent.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Voilà la toute nouvelle McLaren. Il y a de fortes chances pour qu'elle ne vous laisse pas indifférent.

C'est la deuxième représentante, après feu la P1, des Ultimate Series. Voici la Senna, nom plus attractif que celui qui servit de nom de code interne au constructeur, P15. Cette Senna fait évidemment référence à Ayrton Senna qui fut triple champinon du monde de Formule 1 avec McLaren mais salue aussi Bruno Senna, le neveu de Ayrton, qui est lié à McLaren et à son programme sportif GT. Cette Senna précède enfin la future "BP23", héritière, également en série limitée, de la fameuse F1, et capable d'accueillir trois personnes à bord.

Débridée

Limitée, cette Senna l'est par le nombre de ses exemplaires, à 500. Tous sont d'ores et déjà vendus à un tarif de base équivalent à 850 000 euros. Les premières livraisons doivent intervenir au second semestre de l'année prochaine pour s'achever en 2019, sachant que sa production débutera au troisième trimestre 2018, les Senna étant assemblées à la main. La Senna sera livrée aux yeux du public à l'occasion du prochain salon de Genève, en mars 2018.

Belle ou sublime ?

Esthétiquement, la Senna étonne. On pourrait presque la déclarer - ou la célébrer - fille de Ferrari F40. Son empattement court certes, mais surtout son profil, la forme et la disposition de son cockpit heurteront peut-être certaines sensibilités. Dont elle se moque sans aucun doute puisque ses lignes acérées, dont certaines ne sont pas sans rappeler celles du sublime concept X1 de 2012, semblent avoir été entièrement dictées par l'aérodynamique et par l'efficacité attendue sur circuit. Car bien qu'immatriculée, la Senna se sentira sans doute plus à l'aise en piste, pour le plus grand bonheur de ceux ou celles qui pourront en prendre le volant. Aussi surprenant que cela pourrait paraître, le Senna devrait égaler les performances de la P1, hybdride.

Des données incroyables

C'est justement sur ce point que la Senna se distingue. Combien de fois n'a-t-on pas eu envie de voir ce que pourrait encore donner une hypercar récente (LaFerrari, 918, P1) sans hybridation. McLaren nous livre sa réponse : la Senna. La Senna c'est : 1 198 kg à sec (contre 1 420 à une 720S), un V8 4,0 litres bi-turbo délivrant 800 ch et fournissant 800 Nm, un châssis monocoque et une carrosserie en fibre de carbone. Et une envie irrésistible dans prendre le volant. C'est encore : une boîte robotisée à sept rapports, une direction électrohydraulique, une suspension à double triangulation, trois lois d'amortissement (Comfort, Sport et Track), des pneumatiques Pirelli P Zero Trofeo R.

Quid des 24 Heures du Mans ?

La Senna, c'est enfin, une interrogation : pourquoi avoir voulu absolument faire de la Senna une voiture de route si ce ne serait pour l'aligner au Mans, en GTE ?

Source et photos : McLaren

Pour résumer

Voilà la toute nouvelle McLaren. Il y a de fortes chances pour qu'elle ne vous laisse pas indifférent.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos