Lancer le diaporama
McLaren 620R : la route pour circuit 1
+10
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

McLaren 620R : la route pour circuit

Imaginez une voiture de course comme la McLaren 570S GT4 que l'on homologuerait sur route ouverte. Ne cherchez plus, McLaren le fait avec la nouvelle 620R.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

La petite nouvelle fait partie des McLaren Sports Series. C'est la plus puissante et la plus véloce sur circuit de la série de ces petits bolides anglais. A Woking, on a décidé de prendre la 570S GT4, de l'homologuer pour la route, et surtout de faire fi des limites de règlement côté puissance.

Résultat, le V8 3.8-litre twin-turbo développe ici la puissance de 620 chevaux (d'où le nom de la bestiole énervée) et 620 Nm de couple. Elle toise la 600LT en puissance, mais cette dernière reste plus rapide en accélération. Il faut dire qu'il y a de l'appui et sans doute de la traînée pour bien coller au bitume. Elle est faite pour la piste, pas pour les longues lignes droites.

L'aileron arrière peut ajouter jusqu'à 185 kg de poids aéro, et à l'avant, le spliter redessiné ajoute jusqu'à 65kg. Tout de même, le 0 à 100 km/h ne prend que 2,9 secondes et elle peut atteindre 322 km/h.

La 620 R repose sur le châssis monocoque en carbone de la 570S GT4 (Monocell II). Véritable ballerine, la voiture subit une cure d'amaigrissement (si si c'est encore possible) et n'affiche que 1 282 kg à sec, sans les options. Ces options sont gratuites, mais pèseront dans la balance (donc n'ont aucun intérêt théoriquement...) : clim, GPS, système audio. A noter qu'il n'y a pas de moquette, ni de boîte à gant, pour gagner encore du poids. Les baquets compétition sont en carbone avec harnais 6 points. Malheureusement, comme cela arrive de plus en plus souvent, nous n'avons pas le droit à des photos de l'intérieur.

Des pneus full-slicks en option...

Côté suspension, c'est du réglable, et "proche" de la compétition. Les triangles de suspension sont en aluminium. Le freinage est avec des disques carbone-céramique et les jantes (19 pouces à l'avant, 20'' à l'arrière) se chaussent de Pirelli P Zero Trofeo R semi-slick. En option, on peut choisir des full-slick (interdit sur route ouverte). McLaren précise que l'on peut passer des semi-slicks aux full-slicks sans changer les réglages.

Autant dire qu'en dehors de la piste, tout cet attirail est superflu. Mais cela en jette ! Tout comme l'aileron arrière, réglable, et en carbone.

Au volant de cette McLaren 620R, vous vous prendre pour un pilote. Sangle de tractage rouge à l'avant (amovible), "sponsors" (Pirelli et Richar Mille), déco nid d'abeilles, étriers de frein peints en bleu, et un aileron arrière qui peut servir de table de pique-nique les jours de départ en vacances.

McLaren prévoit 350 exemplaires, à partir de £250 000 (env. 297 000 €) prix anglais. Pour cette somme, vous avez même un stage "Pure McLaren Track Day" pour apprendre à comprendre un peu la bête à défaut de la maîtriser. Vous aurez noté (ou pas) que les photos sont prises sur le circuit de Bahreïn.

Pour résumer

Imaginez une voiture de course comme la McLaren 570S GT4 que l'on homologuerait sur route ouverte. Ne cherchez plus, McLaren le fait avec la nouvelle 620R.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos