par Nicolas Anderbegani

Maserati : réveil sportif programmé en 2020 à Modène

Après les mauvais résultats des ventes du Trident en 2018, voilà de quoi donner du baume au cœur des amoureux de Maserati.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Cette fois c'est la bonne ?

Le Pdg de la marque, Harald Wester, a tenu une réunion à Modène avec les syndicats et les autorités de la cité italienne. Il a confirmé dans un communiqué la mise en production en pré-série au 1er semestre 2020 d'une nouvelle sportive hautes performances à Modène, dérivée sans doute du superbe concept Alfieri présenté en 2014. Maintes fois reportée, cette arlésienne Italienne devrait donc entrer en production définitive à partir de 2021. La production de la nouvelle supercar, souligne Maserati, renforcera "le savoir-faire et l'expérience acquis au fil des ans par les travailleurs pour la fabrication de ces voitures, qui nécessitent un cycle de travail spécifique; une véritable union entre artisanat et innovation, souci du détail jusque dans les moindres détails et souci de la qualité, pour créer des produits uniques et exclusifs, capables de représenter le meilleur du Made in Italy dans le monde ". Cette sportive sera déclinée en variante Sport et Cabrio, avec à priori trois versions thermique, hybride plug-in et même 100 % électrique. A confirmer...

L'usine historique, qui produit les modèles sportifs du Trident depuis 1939, va bénéficier d'importants travaux de mise à niveau et de modernisation, mais la nouvelle rassure surtout les 1350 employés du site. La situation s'était tendue ces dernières mois en raison des louvoiements stratégiques et du flou général entourant l'avenir de la marque.

Repositionnement stratégique

Autre point important, Wester confirme la nouvelle orientation - ou plutôt le retour à l'orientation luxe sportif de Maserati. Mike Manley avait lui-même reconnu que la stratégie produit de Maserati décidée sous l'ère Marchionne, typée premium de masse pour concurrencer les marques germaniques, avait été une erreur. D'autant plus que le manque de renouvellement et de diversité de la gamme Maserati ne pouvait que faire pâle figure à côté des gammes pléthoriques de Mercedes, BMW et Audi. Ainsi, Maserati devrait renouer avec son véritable ADN du Sport et du luxe, en laissant la branche premium à Alfa Romeo.

Aux côtés de l'Alfieri, Maserati prévoit le renouvellement à l'horizon 2022 de la berline Quattroporte et du SUV Levante, lequel devrait accueillir un petit frère dans le segment D. L'électrification et l'hybridation, talons d'Achille du groupe FCA actuellement, seront de mise évidemment.

L'avis de leblogauto.com

ça urge chez Maserati ! Avec bientôt 13 ans au compteur, la vénérable GranTurismo tire vraiment sur la corde. L'annonce officielle de Wester devrait éteindre un potentiel incendie social à Modène et enfin préparer la reconquête du Trident. L'année 2019 sera tout de même bien longue dans les concessions en attendant de la mécanique fraîche.

Pour résumer

Après les mauvais résultats des ventes du Trident en 2018, voilà de quoi donner du baume au cœur des amoureux de Maserati.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.