Lancer le diaporama
Maserati FTributo
+31
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Maserati rend hommage à la première femme en F1

Les femmes ayant couru en F1 se comptent sur les doigts d'une main, mais la première le fit au volant d'une Maserati. Le Trident rend hommage ainsi à Maria Teresa de Filipis.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

L'ADN sportif de Maserati a inspiré une nouvelle édition spéciale, disponible pour la Ghibli et la Levante, la nouvelle édition spéciale FTributo qui rend hommage à Maria Teresa De Filippis.

Une pionnière

Maria Teresa a été la première femme à se qualifier pour un Grand Prix de Formule 1, à bord d'une Maserati 250F. Née à Naples en 1926, elle commence à courir à la fin des années 40 puis rencontre du succès sur des voitures de sport de marque Maserati à partir de 1955, un  constructeur qu'elle ne quitte plus sauf lors de sa dernière course en 1959.

En octobre 1955, De Filippis participe à la 39e Targa Florio, au volant d'une Maserati A6GCS et prend la 9e place au classement général (quatrième dans la catégorie des deux litres). Ce fut le tournant qui la conduira, défi après défi, à briser les conventions et à devenir la première femme à concourir en Formule 1 en 1958, toujours au volant d'une Maserati.

Maria Teresa De Filippis dispute son premier Grand-Prix à Monaco le 18 mai 1958, au volant d'une Maserati 250F privée, mais ne se qualifie pas. Un mois plus tard, elle prend son premier départ au Grand Prix de Belgique où elle finit dixième, ce qui reste son unique classement en championnat du monde. Ses trois autres tentatives dans la discipline reine se soldent par deux abandons et une non-qualification. Lors de son Grand Prix national, en 1958, elle est en passe de marquer des points avant d'abandonner à quelques tours de l'arrivée alors qu'elle occupait la cinquième place. Elle décrochera néanmoins une 5ème place au grand prix de Syracuse, mais celui-ci était hors championnat.

Livrées inédites

L'esprit tenace de Maria Teresa De Filippis et la référence intemporelle au monde de la course du Trident ont inspiré la nouvelle FTributo Special Edition, une série limitée disponible pour le Ghibli et Levante en deux couleurs exclusives - Arancio Devil et Grigio Lamiera.

L'édition arbore des détails accrocheurs et une esthétique sportive. Arancio Devil est un orange saturé spécial, présenté comme "une combinaison d'énergie vibrante et d'audace", pour rappeler le surnom de Maria Teresa, "la diablesse". A l'inverse, le gris s'inspire de la piste, véritable "maison" de Maserati, où le Trident a réalisé ses plus belles performances.

Pour compléter l'extérieur, dans la livrée Arancio Devil, le Levante FTributo est livré avec des roues 21" Anteo, ou des roues 21" Titano pour le Ghibli FTributo dans la nouvelle couleur Grigio Opaco. Les détails de la jante sont en bleu cobalt, y compris le badge spécifique sur le garde-boue et le logo Trident sur le montant C.

Pour la carrosserie Grigio Lamiera, la couleur des jantes devient Glossy Black, tandis que les détails, le badge spécifique et le logo Trident se déclinent en orange contrasté.

En entrant dans la cabine, les nuances des finitions extérieures sont reprises dans les surpiqûres bleu cobalt et orange, associées au cuir PienoFiore (pleine fleur) noir ou orange et naturel.

 

 

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Maserati propose une édition spéciale des modèles Levante et Ghibli, qui rend, une fois n'est pas coutume, à la pilote féminine Maria Teresa De Filipis, première femme à disputer un GP de F1 en 1958 sur une Maserati 250F.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos